Connect with us

Société

Après l’Élysée Le CFCM réuni son conseil religieux: Des mesures seront annoncées

Published

on

Par Nawel Thabet

 

Le conseil du culte musulman tiendra Mardi 29 Octobre, une réunion extraordinaire avec son conseil religieux. Cette dernière avait déjà été programmé depuis des semaines, bien avant la rencontre du président de l’État avec les représentants de cette instance lundi matin.

Selon une déclaration à Medianawplus , de l’un  des membres qui ont assisté à la réunion de l’Élysée, « toutes les fédérations musulmanes de France qui regroupent prés de 2600 mosquée dont la fédération de la grande mosquée de Paris,les musulmans de France ainsi que celle des turques, seront présentent à la réunion. »

Deux supports seront à l’ordre du jour de cette réunion:La première sera sur de ce que dit l’Islam sur la question du voile.

« Il faudra apporter des réponses très claires là-dessus, en tranchant sur cette question,notamment,concernant les musulmanes qui sont pénalisées dans le milieu du travail ou même qui perdent leurs emplois à cause du voile.Le conseil religieux du CFCM veut annoncer des mesures très fortes,sur ce sujet »

Il poursuit,  » le conseil religieux tranchera ensuite sur la question des signes extérieurs de la radicalisation. »

De son côté le vice-président du CFCM Anouar Kbibech a déclaré à l’issue de cette réunion que  » le président,nous a fait passer le message qu’il comptait sur le CFCM pour prendre des initiatives fortes concernant la question de la prévention de la radicalisation,la question de la place du voile dans la religion musulmane, la question de la place des femmes. »

Macron veut en finir avec l’Islam des consulats

La question de la formation des imams, a été évoqué lors de la réunion du chef de l’État avec les représentants du CFCM,

« Macron veut en finir avec l’Islam des consulats » selon l’un des membre du CFCM présent à la réunion.

 

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Société

Sept policiers désarmés depuis l’attaque de la préfecture

Published

on

By

Par Nawel Thabet

 

Sept policiers ont été désarmés, suite à des signalements pour radicalisation, depuis l’attaque de la préfecture de Paris le 03 Octobre dernier, selon l’annonce du préfet de la police de Paris .

Suite à son audition, devant la commission d’enquête de l’assemblée national, Didier Lallement a déclaré que 48 signalements étaient en cours d’examen dont certains qui datent avant la tuerie de la préfecture de Paris.

Il a ajouté qu’il a demandé au directeur général de la police nationale la suspension de trois fonctionnaires.

 

Continue Reading

Société

L’attaque de la mosquée de Bayonne n’est plus un acte terroriste.

Published

on

By

Par Nawel Thabet

 

Deux jours après l’attaque de la mosquée de Bayonne qui a fait deux blessés par balles. L’expertise psychiatrique que le suspect a fait l’objet, « conclu à une altération partielle de son discernement et /ou du contrôle de ses actes »,précise le parquet de Bayonne, mercredi 30 Octobre.

Le procureur a fait savoir que le parquet national antiterroriste n’entend pas se saisir du dossier.

Une information judiciaire est ouverte pour : Tentative d’assassinat ; dégradation et destruction aggravées ; violence avec usage d’une arme.

Un ancien candidat RN

l’octogénaire, Claude Sinké, ancien candidat pour le parti du Rassemblement National  de Marine le Pen, aux élections départementales de 2015 dans les Landes.

Connu par ses idées extrémistes, »Il ya quelques années, l’octogénaire avait partagé sur Facebook son admiration pour le polémiste Eric Zemmour. », selon un témoin cité par La République des Pyrénées.

Macron »la République fait bloc »

Emmanuel Macron, a porté son soutien Mardi 29 Octobre, aux deux victimes de la mosquée de Bayonne blessés par balles « La République fait bloc autour d’eux,comme elle fait bloc autour de chacun de ses enfants,lorsque l’obscurantisme et l’intolérance réapparaissent », a déclaré le chef de l’État lors de l’inauguration du centre européen du judaïsme à Paris.

L’octogénaire voulait venger Notre-Dame de Paris

Au lendemain de l’attaque de la mosquée de Bayonne, le procureur de la République de Bayonne, a annoncé lors d’un point de presse que l’octogénaire suspecté d’avoir attaqué la mosquée avait évoqué lors de ses premières auditions, qu’il voulait venger la destruction de la cathédrale Notre -Dame de Paris.

Il a expliqué que l’incendie a été évoqué par des membres de la communauté musulmane.En affirmant son geste était par volonté.

Rappel des fait 

Il était 15h20, lundi 28 Octobre, lorsque l’alerte était donnée.Deux fidèles  de la mosquée de Bayonne grièvement blessés par un assaillant d’un  certain âge, qui a pris la fuite après une tentative d’incendie.

Des voisins ont relevés sa plaque d’immatriculation, un élément qui aidera les enquêteurs à appréhender l’octogénaire en fin d’après-midi, à son domicile de Saint-Martin – de Seignanx, dans les Landes.

Il s’agissait d’un ancien candidat RN, d’extrême droite, Claude Sinké 84 ans.

 

 

Continue Reading

Société

Macron « La République fait bloc autour des deux blessés de la mosquée de Bayonne »

Published

on

By

Par Medianawplus

Emmanuel Macron, a porté son soutien Mardi 29 Octobre, aux deux victimes de la mosquée de Bayonne blessés par balles « La République fait bloc autour d’eux,comme elle fait bloc autour de chacun de ses enfants,lorsque l’obscurantisme et l’intolérance réapparaissent », a déclaré le chef de l’État lors de l’inauguration du centre européen du judaïsme à Paris.

Au lendemain de l’attaque de la mosquée de Bayonne, le procureur de la République de Bayonne, a annoncé lors d’un point de presse que l’octogénaire suspecté d’avoir attaqué la mosquée avait évoqué lors de ses premières auditions, qu’il voulait venger la destruction de la cathédrale Notre -Dame de Paris.

Il a expliqué que l’incendie a été évoqué par des membres de la communauté musulmane.En affirmant son geste était par volonté.

 

 

 

Continue Reading

ACTU DU MOMENT

Facebook