Connect with us

France

Des dizaines de milliers d’Algériens de France dans la marche du 1er novembre à Paris

Published

on

Par Nawel Thabet

 

Soixante- cinq ans, jour pour  jour, après le début du déclenchement de la guerre d’Algérie, une marée humaine d’Algériens de France est descendue, dans la rue à Paris ce vendredi 1er novembre.

Les manifestants ont marchés pour la première fois depuis le début du “Hirak” le 22 Février, de la place de la République à la place de la Bastille.

Cette marche a été organisé ce vendredi à l’unisson avec leur compatriotes en Algérie.

” Le peuple veut son indépendance” et ” Gaïd Salah dégage!il n y aura pas de vote cette année”, scandaient les Algériens de France à Paris.

En ce vendredi, 1er novembre, la mobilisation de la diaspora Algérienne, habituée à se rassembler tous les dimanches, à la place de la République, était au plus fort.

Des dizaines de milliers d’Algériens, venus de tous les coins de France et de pays voisins, notamment de Belgique et de Suisse, ont envahi les rues de Paris; Parmi eux maître Salah Debouz, Takfarinas, Lounis Ait Menguelet et Raja Meziane.

Selon les organisateurs, ils étaient prés de 50 000 manifestants de toute générations, à marcher de la place de la République à la place de la Bastille

 

Ils ont réclamé une nouvelle indépendance de l’Algérie, dans une marche contre le système et contre la tenue des élections présidentielles du 12 décembre.

“C’est donc une marche de la communion dans l’esprit de la déclaration du 1er Novembre 1954 qui a pour ambition de parachever l’indépendance, à l’instauration d’un État de droit.” a déclaré l’un des organisateurs, Zoheir Rouis, président de Jil Jadid Europe.

Il a ajouté “Égal à lui-même et coupé du peuple, le régime, bien qu’en décomposition avancée, tente sa survie en essayant depuis le 18 avril d’imposer des élections, organisées par lui.”

Ensuite”Au lieu de tenir compte du profond désir de changement scandé chaque semaine depuis près de 9 mois par des millions d’algériens, le régime préfère resquiller et au besoin faire usage de la force pour dissuader quiconque ose le contrarier.”

En concluant “Or il n’y plus d’issue possible que celle souhaitée par un peuple désormais déterminé à instaurer une véritable démocratie qui consacre toutes les libertés, l’indépendance de la justice et la légitimité des institutions.”

Il faut rappeler que cette marche a été organisée par 26 organisations, sous les slogans: Pour le parachèvement du processus révolutionnaire, le rejet des élections du 12 décembre, la libération immédiate des détenus d’opinion et politiques et contre la régénération du système.

Les organisations signataires

Action Citoyenne pour l’Algérie (ACA), Action pour le Changement et la Démocratie en Algérie (ACDA), Association Communauté algérienne à l’étranger (ALCAEE), Comité Algérien pour la Deuxième République (CA2R), Collectif des Amis du Manifeste Pour une Algérie Nouvelle (CAMAN), Comité de Citoyens Algériens en France Pour l’Assemblée Constituante Souveraine (CCAF-PACS), Collectif Arts Visuels, Collectif Libérons l’Algérie, Debout l’Algérie, Jil Jadid Europe, Dzayer 2.0, Etudiants Nord Algériens en France (ENAF), FFS France Nord, Humanistes DZ, Inter collectif pour la transition démocratique, les Progressistes, Ligue de la Défense Algérie (LDA), Mouvement pour la Jeunesse et le Changement (MJC), Mouvement BTYKAR Section France, Propositions Citoyennes Algérie (PCA), Pour Une Nouvelle Algérie(PUNA), Réseau Algérien Contre la Répression et pour la Libération de détenus, Riposte Internationale, Sawt E’Chaab, Union pour le Changement et le Progrès France (UCP France), Union Etudiants Algériens en France(UEAF)FS France Nord

Avec le soutien des organisations de France et la Belgique

Collectif”pour une Algérie libre,unie et démocratique ” PALUD France Sud, collectif ” pour une Algérie libre et plurielle” de Belgique ( Bruxelles), collectif des Algériens de Strasbourg, collectifs Debout l’Algérie, Metz et Nancy, collectif de solidarité avec la lutte du peuple Algérien – Lille, Diaspora Algérienne de Belgique, Gauche révolutionnaire, Pacte de l’Alternative Démocratique      ( PAD France), Apel – Egalité.

 

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

France

Le ministre de la santé Olivier Véran : ” une quatrième vague épidémique dès la fin juillet en France “

Published

on

By

Par Medianawplus

 

Le ministre de la santé Olivier Véran a déclaré, dimanche 04 juillet sur Twitter qu’ une quatrième vague épédimique est possible dès la fin du mois de juillet en France “, après la progression rapide du variant Delta et le ralentissement de la compagne vaccinale.

Dans une série de messages partagés sur son compte Twitter le ministre de la santé Olivier Véran a tiré la sonnette d’alarme ” Depuis 5 jours , le virus ne baisse plus, il réaugmente.A cause du variant delta qui est très contagieux.L’exemple anglais montre qu’une vague est possible dès la fin juillet”

Dans un autre message partagé toujours sur Twitter, le ministre réitère ses appels à la vaccination ” Cette semaine , 4.1 millions d’entre vous ont été vaccinés en centre ou en ville , dont 1.2 millions pour votre première injection .Un record .Mais nous devons aller encore plus vite “, a insisté Olivier Véran.

Continue Reading

France

Martigues : des tags anti-musulmans inscrits sur le centre de formation Dar Ennour, annexe de l’Institut Al-Ghazali

Published

on

By

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

 Les musulmans de Martigues, à leurs tête Azeddine Djaghballou, ont été choqués ce dimanche 04 juillet, après la découverte des tags anti-musulmans sur  les murs, fenêtres, volets et poubelles du centre de formation des imams, “Dar Ennour ” , annexe de l’Institut Al- Ghazali de la Grande Mosquée de Paris.

“Musulman = porc”, “dehors les bougnoules”, ou encore des appels à la justice pour les victimes des attentats du Bataclan, de Nice ou Samuel Paty…

Pour le président du centre, Azeddine Djaghballou dans une déclaration à la presse locale ” La Provence ” ,”Nous restons paisibles car des choses plus graves se passent. Le bien-vivre ensemble reste notre objectif et ce genre de geste est celui d’une petite minorité.

De son côté, dans un communiqué,  le recteur de La Grande Mosquée de Paris Chems-eddine Hafiz  ” a déploré et  a condamné très fermement les tags abjects retrouvés ce matin sur les murs de l’annexe de notre institut de formation des imams à Martigues. Solidarité et unité face à de tels actes d’intolérance”

Il a qualifié ces tags ” racistes et anti-musulmans qui portent atteite aux étudiants appelés à devenir nos futurs imams de France et qui devant de tels actes ne renonceront pas à œuvrer pour l’unité de notre société et de notre pays”.

Le recteur a appelé  les fidèles à se rassembler le dimanche 11 juillet à Martigues à 14h30, ou il sera présent , pour soutenir les étudiants , les responsables et à la communauté musulmane de Martigues.

Ches -eddine Hafiz, ne cache pas son inquiétude de la montée des actes anti-musulmans en France et exhorte les autorités à renforcer ” de manière concrète et urgente “, la sécurité des lieux cultuels en France.

Le recteur a appelé  les fidèles à se rassembler le dimanche 11 juillet à Martigues à 14h30, ou il sera présent , pour soutenir les étudiants , les responsables et à la communauté musulmane de Martigues.

Ches -eddine Hafiz, ne cache pas son inquiétude de la montée des actes anti-musulmans en France et exhorte les autorités à renforcer ” de manière concrète et urgente “, la sécurité des lieux cultuels en France.

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmami, a apporté son soutien  au recteur de la Grande Mosquée de Paris ainsi qu’aux équipes de l’institut.En annoncant sur son compte Twitter, qu’une enquête a été ouverte et que ” tous les moyens de l’État ont été mobilisés pour retrouver les acteurs de ces actes “

 

Continue Reading

France

Élections régionales et départementales:Une abstention record de 67,05%

Published

on

By

Par Medianawplus

 

Le  grand vainqueur des élections régionales et départementales, ce dimanche 20 juin,  était : l’abstention de 67.05% , selon les sondages pour France télévision.

Cette abstention était de 50,09 % lors du premier tour des élections régionales de 2015, et de 53,67 % lors du premier tour des régionales de 2010.

 

Continue Reading

ACTU DU MOMENT

Facebook