Connect with us

France

Madjid Mesaoudene “On ne voulait pas que le CFCM soit au cœur de la marche”

Published

on

Par Nawel Thabet

Au lendemain de la marche nationale contre l’islamophobie organisée, dimanche 10 novembre à Paris, l’élu de seine -Saint-Denis,et, l’initiateur de cette manifestation Madjid Mesaoudene, est revenu sur l’ampleur de la mobilisation, dans une déclaration faite à Medianawplus.

“C’était une réussite et une marche historique”

“C’était une réussite et une marche historique sur la question de l’islamophobie, malgré les polémiques, qui veulent la salir. De toutes les  façons, il y’ a un objectif de minorer cette manifestation”.

Il confirme que la marche a réuni près de 40 voire 50ooo personnes, et qu’il  n’est pas surpris des sondages qui montrent deux ou trois fois moins.

Selon lui, “cette mobilisation a fait beaucoup de mal.”

 

“Il y’ a un climat islamophobe. Il était question de le dénoncer. Mais  en aucun cas, il n’était question de banaliser la Shoah,” a réagit l’élu sur la polémique de l’étoile jaune.

L’usage de ce symbole était là pour “alerter l’opinion publique du mal quotidien que ressent le musulman en France, et c’était plus un hommage qu’autre chose, et les gens qui parlent de ça, se sont eux qui veulent salir la marche.”

 

“Le CFCM n’est pas représentatif de l’immense majorité des musulmans”

“Beaucoup de personnes de confession musulmane estiment que le Conseil Français du culte musulman CFCM, n’est pas représentatif de l’immense majorité des musulmans en France.Ils ne se reconnaissent pas dans ses positions.”

Il rajoute qu’il est vrai que le CFCM n’a pas été consulté. ” on ne voulait pas qu’il y ‘ait une récupération;et que le CFCM qui dialogue avec le gouvernement, soit au cœur de cette action, après la forte mobilisation de la société civile.”

“Par ailleurs et à aucun moment, les membres de cette instance, ne se sont manifesté, pour proposer leur aide ou acter leur présence .”

Par contre, certains d’eux avaient critiqué le mot d’ordre de cette marche.Ils sont intervenus sur plusieurs pour montrer leurs désaccord avec cette manifestation.

Pour rappel, Madjid Mesaoudene, est un conseiller municipal de Seine- Saint- Denis, en charge des questions d’égalité.C’est et figure très engagée contre le racisme et la discrimination. L’élu se bat pour la laïcité,et, surtout pour toute les libertés.

 

 

France

Le ministre de la santé Olivier Véran : ” une quatrième vague épidémique dès la fin juillet en France “

Published

on

By

Par Medianawplus

 

Le ministre de la santé Olivier Véran a déclaré, dimanche 04 juillet sur Twitter qu’ une quatrième vague épédimique est possible dès la fin du mois de juillet en France “, après la progression rapide du variant Delta et le ralentissement de la compagne vaccinale.

Dans une série de messages partagés sur son compte Twitter le ministre de la santé Olivier Véran a tiré la sonnette d’alarme ” Depuis 5 jours , le virus ne baisse plus, il réaugmente.A cause du variant delta qui est très contagieux.L’exemple anglais montre qu’une vague est possible dès la fin juillet”

Dans un autre message partagé toujours sur Twitter, le ministre réitère ses appels à la vaccination ” Cette semaine , 4.1 millions d’entre vous ont été vaccinés en centre ou en ville , dont 1.2 millions pour votre première injection .Un record .Mais nous devons aller encore plus vite “, a insisté Olivier Véran.

Continue Reading

France

Martigues : des tags anti-musulmans inscrits sur le centre de formation Dar Ennour, annexe de l’Institut Al-Ghazali

Published

on

By

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

 Les musulmans de Martigues, à leurs tête Azeddine Djaghballou, ont été choqués ce dimanche 04 juillet, après la découverte des tags anti-musulmans sur  les murs, fenêtres, volets et poubelles du centre de formation des imams, “Dar Ennour ” , annexe de l’Institut Al- Ghazali de la Grande Mosquée de Paris.

“Musulman = porc”, “dehors les bougnoules”, ou encore des appels à la justice pour les victimes des attentats du Bataclan, de Nice ou Samuel Paty…

Pour le président du centre, Azeddine Djaghballou dans une déclaration à la presse locale ” La Provence ” ,”Nous restons paisibles car des choses plus graves se passent. Le bien-vivre ensemble reste notre objectif et ce genre de geste est celui d’une petite minorité.

De son côté, dans un communiqué,  le recteur de La Grande Mosquée de Paris Chems-eddine Hafiz  ” a déploré et  a condamné très fermement les tags abjects retrouvés ce matin sur les murs de l’annexe de notre institut de formation des imams à Martigues. Solidarité et unité face à de tels actes d’intolérance”

Il a qualifié ces tags ” racistes et anti-musulmans qui portent atteite aux étudiants appelés à devenir nos futurs imams de France et qui devant de tels actes ne renonceront pas à œuvrer pour l’unité de notre société et de notre pays”.

Le recteur a appelé  les fidèles à se rassembler le dimanche 11 juillet à Martigues à 14h30, ou il sera présent , pour soutenir les étudiants , les responsables et à la communauté musulmane de Martigues.

Ches -eddine Hafiz, ne cache pas son inquiétude de la montée des actes anti-musulmans en France et exhorte les autorités à renforcer ” de manière concrète et urgente “, la sécurité des lieux cultuels en France.

Le recteur a appelé  les fidèles à se rassembler le dimanche 11 juillet à Martigues à 14h30, ou il sera présent , pour soutenir les étudiants , les responsables et à la communauté musulmane de Martigues.

Ches -eddine Hafiz, ne cache pas son inquiétude de la montée des actes anti-musulmans en France et exhorte les autorités à renforcer ” de manière concrète et urgente “, la sécurité des lieux cultuels en France.

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmami, a apporté son soutien  au recteur de la Grande Mosquée de Paris ainsi qu’aux équipes de l’institut.En annoncant sur son compte Twitter, qu’une enquête a été ouverte et que ” tous les moyens de l’État ont été mobilisés pour retrouver les acteurs de ces actes “

 

Continue Reading

France

Élections régionales et départementales:Une abstention record de 67,05%

Published

on

By

Par Medianawplus

 

Le  grand vainqueur des élections régionales et départementales, ce dimanche 20 juin,  était : l’abstention de 67.05% , selon les sondages pour France télévision.

Cette abstention était de 50,09 % lors du premier tour des élections régionales de 2015, et de 53,67 % lors du premier tour des régionales de 2010.

 

Continue Reading

ACTU DU MOMENT

Facebook