Connect with us

France

« La lutte contre la radicalisation » premier chantier pour le nouveau président du CFCM Mohammed Moussaoui

Published

on

Par Nawel Thabet/ Medianawplus

 

Le Franco-marocain Mohamed Moussaoui, président de l’union des mosquées de France (UMF) a été élu, dimanche 19 janvier,président du conseil français du culte musulman ( CFCM). Le déroulement de cette élection a été sans surprise, après le retrait du nouveau recteur de la grande mosquée de Paris Chems-Eddine Hafiz la veille de l’élection.

Le Conseil d’Administration du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) s’était réuni, à la Grande mosquée de Paris pour l’élection de son Bureau pour les six années à venir.

La proposition de liste des membres du bureau qui a été proposé par les trois fédérations (UMF, CCMTF, FNGMP). Rappelant que ces trois fédérations (UMF, CCMTF, FNGMP),avaient obtenu le plus grand nombre de délégués lors des élections du 10 et 11 novembre 2019, elles a obtenu 60 voix sur les 67 exprimées (7 abstentions).

La présidence du CFCM sera assurée par M. Mohammed Moussaoui du 19 janvier 2020 au 19 janvier 2022, M.Chems Eddine HAFIZ du 19 janvier 2022 au 19 janvier 2024 et M. Ibrahim ALCI du 19 janvier 2024 au 19 janvier 2026.

Le conseil d’Administration a validé dix commissions et les grands axes de leurs missions.

Le premier chantier pour Mohammed Moussaoui, sera la mise en place d’une convention-cadre sur le radicalisme se réclamant de l’islam. Un Observatoire national de lutte contre le radicalisme, appuyé par des comités départementaux, permettra aux imams et aumôniers d’œuvrer avec les acteurs mobilisés dans la lutte contre le radicalisme.

Cette première mission, fait écho aux attentes du chef de l’État Emmanuel Macron.

Le président a appelé, en octobre dernier, le CFCM à combattre le communautarisme et l’islamisme.

Un appel passé, juste après l’attaque à la préfecture de Paris en pleine polémique sur le port du voile en France.

Ce premier chantier ,sera suivi par une commission dédiée à la formation des imams et aumôniers. Cette dernière doit se pencher sur leurs statuts.

Elle doit également se pencher sur :la création au niveau local et national de conseils des imams et aumôniers, la réorganisation des aumôneries, ainsi que sur le statut et le mode d’affectation des imams et des aumôniers.

Le nouveau président du CFCM, veut mettre en place une commission pour réformer. Elle doit s’occuper très rapidement du mode d’organisation du CFCM pour le rendre plus proche des fidèles à travers la mise de conseils départementaux du culte musulman.

L’Observatoire de lutte contre l’islamophobie, mis en place en 2011, sera assuré par son président actuel maintenu à son poste, Abdallah Zekri, également reconduit pour ses missions de délégué général du CFCM.

Cet Observatoire doit être consolidé pour une meilleure mise en œuvre de la convention- cadre, signée entre le CFCM et le ministère de l’intérieure en juin 2010.

Il doit s’appuyer sur des comités locaux afin de mieux accompagner les victimes et créer un service de veille dédié à la lutte contre la haine sur le net et les réseaux sociaux.

Pour rappel, le président de la République Emmanuel Macron est attendu pour la grande présentation du plan de la lutte contre le communautarisme et l’islamisme au mois de février prochain.

L’Élysée attend que le CFCM appuie ce plan avec des mesures fortes sur de multiples questions,  notamment sur le voile.Sachant bien que le conseil français du culte musulman est souvent critiqué pour ne pas être représentatif de tous les musulmans et ces derniers ne se reconnaissent pas en lui.

France

Coronavirus : la France enregistre 127 morts et 5423 cas confirmés… 400 sont en réanimation

Published

on

By

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

Ce dimanche 15 mars 2020, la France a dépassée la barre des 5000 contaminations, selon le dernier bilan dévoilé par le ministre de la santé Olivier Véran,

La France dénombre 5 423 cas confirmés par test PCR. Plus de 400 cas graves sont hospitalisés en réanimation et 127 personnes sont décédées. Les formes graves sont signalées chez des personnes âgées ou fragiles mais également chez des adultes sans pathologies antérieures.

Le ministre a rappelé que « Nous sommes à présent en phase épidémique qui correspond à une circulation active du virus sur le territoire. L’ensemble du système sanitaire hospitalier et de ville, ainsi que les établissements médico-sociaux sont mobilisés pour protéger les populations fragiles, assurer la prise en charge des patients sans gravité en ville, et des patients avec signes de gravité en établissements de soins ».

Des mesures fortes de distanciation sociale ont été annoncées par  le premier ministre Édouard Philippe 

Fermeture de tous les lieux publics (bars, restaurants, discothèques) sauf ceux indispensables à la vie du pays, notamment marchés, pharmacies, commerces alimentaires, banques, bureaux de tabac, essence à compter du 14 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre.

Fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées et universités pour une durée minimum de 15 jours, et autant que nécessaire, à partir du lundi 16 mars 2020, et mise en place d’un service de garde pour les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire.

Limitation des déplacements, des rassemblements, sauf ceux essentiels à la vie sociale et démocratique.

Incitation forte à recourir au télétravail.

Rester chez soi pour freiner la propagation de l’épidémie

Le ministre de la santé a tenu à rappeler les mesures suivantes:

Je n’ai pas encore été exposé au Covid-19 à ma connaissance : j’applique en permanence les gestes et comportements qui permettent de freiner l’épidémie.

Je reste chez moi et je limite mes déplacements au maximum (courses, essence…) et j’évite tous les rassemblements. J’applique les gestes barrières : je me lave régulièrement les mains, je tousse et éternue dans mon coude, j’utilise des mouchoirs à usage unique et les jette immédiatement, je ne salue pas les autres par une poignée de main ou par une embrassade, je respecte une distance de 1 mètre avec toute autre personne.

J’ai été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 ou je vis avec un cas confirmé de Covid-19 : je m’isole et je surveille mon état de santé.

Je reste à mon domicile, je m’isole 2 semaines, je respecte scrupuleusement les gestes-barrières, je surveille ma température 2 fois par jour, je surveille l’apparition éventuelle de symptômes (toux, difficultés respiratoires, fièvre) et j’adopte le télétravail. Si des symptômes surviennent, je peux appeler mon médecin, mais je ne me déplace pas jusqu’à son cabinet, ni au laboratoire ni aux urgences.

J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 :

Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin si besoin et ne me rends pas directement au cabinet, au laboratoire ou aux urgences ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

 

 

Continue Reading

France

Coronavirus : Toutes les écoles et toutes les crèches seront fermées dans 19 agglomérations de Montpellier

Published

on

By

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

Le ministre de la santé Olivier Véran a annoncé mercredi 11 mars, la fermeture de toutes les crèches et les écoles, dans deux nouveaux foyers en France.

Il s’agit du premier en Corse et le deuxième dans l’Hérault près de Montpellier où toutes les écoles et les crèches seront fermées, dans dix-neuf agglomérations pour 14 jours.

Fermeture des écoles en Corse

Tous les établissements scolaires de Corse seront fermés à partir de jeudi 12 mars et jusqu’au 29 mars pour limiter la propagation du coronavirus , a annoncé la préfecture, mercredi 11 mars.

La Corse déplore 51 cas confirmés sur l’Île, dont 7 à Bastia et 44 en Corse-du-Sud, où les écoles d’Ajaccio sont déjà fermées depuis lundi.

2281 cas confirmés en France et 48 morts

la France compte désormais 2281 cas confirmés. Quinze personnes supplémentaires sont décédées, en Corse et Auvergne-Rhône-Alpes, portant à 48  le nombre de personnes décédées, selon le dernier bilan du ministre de la santé Olivier Véran, mercredi 11 mars.

« Le passage au stade 3 devrait arriver dans les prochains jours », a indiqué  le directeur général de la santé Jérôme Salomon.

Il y ‘a 500  nouveaux cas en France en 24 heures, 105 personnes sont en réanimation.

Emmanuel Macron fera une déclaration télévisée demain à 20 heures

Le chef de l’État Emmanuel Macron fera une déclaration télévisée jeudi 12 mars à 20 heures, a annoncé l’Élysée, mercredi 11 mars.

Une parole télévisée pour la première fois depuis le début de l’épidémie du coronavirus en France.

« Les enfants peuvent être de formidables ambassadeurs »

« Les enfants peuvent être de formidables ambassadeurs », a précisé le ministre de la santé Olivier Véran lors d’un déplacement  à Issay-Les -Moulineaux, mercredi 11 mars.

Le ministre a rappelé que  » les enfants ne constituent pas un public fragile…Les enfants sont des vecteurs de transmission, ils peuvent être de formidables ambassadeurs ».

« Nous sommes amenés à prendre des décisions de fermeture à chaque fois qu’il y a une zone de contamination », a souligné Olivier Véran.

Onze foyers identifiés dont deux supplémentaires en France

Le directeur général de la Santé a annoncé deux foyers de regroupements supplémentaires, dans l’Oise dans le Haut-Rhin, un regroupement de cas parmi des touristes de retour d’Égypte, le premier dans le Morbihan et le deuxième en Corse.

Air France annule ses vols vers l’Italie

La compagnie d’Air France a annoncé, mardi 10 mars, qu’elle suspendait tous ses vols vers l’Italie entre le 14 mars et le 3 avril .

« Air France maintiendra un vol par jour vers chacune de ses destinations italiennes afin de permettre aux clients qui le souhaitent d’anticiper leur voyage », a indiqué la compagnie dans un communiqué.

L’union Européenne va se doter d’un fond de 25 milliards d’euros

Les dirigeants de l’Union Européenne ont convenus, mardi 10 mars de faire tout ce qui est nécessaire face à la crise sanitaire du coronavirus.

Elle a prévue des assouplissements concernant les aides publiques aux entreprises ainsi que la mise en place d’un fonds d’investissement doté de 25 milliards d’euros.

Le virus se propage jusqu’au sein du gouvernement

Le virus se propage jusqu’au sein du gouvernement. Le ministre , Franck Riester , a annoncé avoir été testé positif au coronavirus ,covid-19, lundi 9 mars .

Il a assuré cependant être en forme et reste actuellement à son domicile parisien.

Le ministre a été testé positive aujourd’hui après avoir présenté des symptômes , a précisé son cabinet.

Franck Reister avait passé plusieurs jours la semaine dernière à l’Assemblée nationale où plusieurs cas ont été confirmés, notamment au sein de la commission culture.

Les rassemblements de plus de 1 000 personnes sont désormais interdits

À la sortie d’un conseil de défense organisé à l’Élysée dimanche 8 mars , le ministre de la santé Olivier Véran, avait annoncé l’interdiction, à l’échelle nationale de tous les rassemblements de plus de 1 000 personnes, pour limiter la diffusion du virus dans la population. Les événements considérés comme utiles à la vie de la nation seront maintenus.

Le ministre avait précisé que l’objectif est de protéger les personnes les plus vulnérables. Il est recommandé d’éviter les visites aux personnes âgées, tout particulièrement celles des enfants de moins de 15 ans ou des personnes présentant des symptômes ou malades. Dans les établissements de santé, les visites sont limitées à une personne par patient. Les mineurs et les personnes malades ne doivent pas rendre visite aux personnes hospitalisées, y compris en maternité.

Le système de santé se prépare à faire face aux besoins à venir. Les établissements de santé et médico-sociaux anticipent le passage au plan blanc.

Les plans blancs et bleus pour les Hôpitaux et les EHPAD

Les plans Blancs pour les hôpitaux et cliniques et Bleus (pour les EHPAD, seront déclenchés par les directeurs des établissements de santé, en lien avec les Agences Régionales de Santé.  En anticipation des besoins à venir, la réserve sanitaire est mobilisée par les Agences Régionales de Santé qui en font la demande, en renfort des établissements de santé.

Afin de permettre la continuité des soins dans les services, dans le cadre de cette situation exceptionnelle, un décret va permettre de déplafonner les heures supplémentaires pour les professionnels de santé à l’hôpital.

Les professionnels de santé en ville seront les premiers acteurs de la gestion sanitaire lorsque nous serons au stade 3. Pour simplifier leur exercice et permettre l’accès des patients à un médecin en téléconsultation, un décret va assouplir les conditions de réalisation de la télémédecine.

L’obligation de passer par son médecin traitant est levée. Chaque patient pourra bénéficier d’une téléconsultation si nécessaire.

La France est actuellement au stade 2 de la gestion de l’infection au Coronavirus COVID-19. A ce jour, le virus est présent dans certains territoires et circule, même s’il n’est pas présent partout sur le territoire.

Dans certains départements où le virus circule et progresse avec beaucoup d’intensité, les mesures de stade 2 ont été renforcées et le dispositif de prise en charge sanitaire a été adapté.

« La priorité est de ralentir la circulation et la propagation du virus sur le territoire », souligne Olivier Véran et pour cela, la mesure la plus simple est la plus efficace est d’appliquer tous les gestes barrières .

Ces gestes vont permettre de réduire l’augmentation du nombre de cas, la transmission du virus et d’atténuer le pic épidémique.

 

 

Continue Reading

France

Coronavirus : Emmanuel Macron fera une déclaration télévisée demain à 20 heures

Published

on

By

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

Le chef de l’État Emmanuel Macron fera une déclaration télévisée jeudi 12 mars à 20 heures, a annoncé l’Élysée, mercredi 11 mars.

Une parole télévisée pour la première fois depuis le début de l’épidémie du coronavirus en France.

« Les enfants peuvent être de formidables ambassadeurs »

« Les enfants peuvent être de formidables ambassadeurs », a précisé le ministre de la santé Olivier Véran lors d’un déplacement  à Issay-Les -Moulineaux, mercredi 11 mars.

Le ministre a rappelé que  » les enfants ne constituent pas un public fragile…Les enfants sont des vecteurs de transmission, ils peuvent être de formidables ambassadeurs ».

« Nous sommes amenés à prendre des décisions de fermeture à chaque fois qu’il y a une zone de contamination », a souligné Olivier Véran.

1784 et 33 morts en France

la France compte désormais 1784 cas confirmés. Deux personnes supplémentaires sont décédées, en Corse et Auvergne-Rhône-Alpes, portant à 33 le nombre de personnes décédées, selon le dernier bilan du directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

« Le passage au stade 3 devrait arriver dans les prochains jours », a indiqué Jérôme Salomon mardi 10 mars.

Il y ‘a 372 nouveaux cas en France en 24 heures, 86 personnes sont en réanimation.

Onze foyers identifiés dont deux supplémentaires en France

Le directeur général de la Santé a annoncé deux foyers de regroupements supplémentaires, dans l’Oise dans le Haut-Rhin, un regroupement de cas parmi des touristes de retour d’Égypte, le premier dans le Morbihan et le deuxième en Corse.

Air France annule ses vols vers l’Italie

La compagnie d’Air France a annoncé, mardi 10 mars, qu’elle suspendait tous ses vols vers l’Italie entre le 14 mars et le 3 avril .

« Air France maintiendra un vol par jour vers chacune de ses destinations italiennes afin de permettre aux clients qui le souhaitent d’anticiper leur voyage », a indiqué la compagnie dans un communiqué.

L’union Européenne va se doter d’un fond de 25 milliards d’euros

Les dirigeants de l’Union Européenne ont convenus, mardi 10 mars de faire tout ce qui est nécessaire face à la crise sanitaire du coronavirus.

Elle a prévue des assouplissements concernant les aides publiques aux entreprises ainsi que la mise en place d’un fonds d’investissement doté de 25 milliards d’euros.

Le virus se propage jusqu’au sein du gouvernement

Le virus se propage jusqu’au sein du gouvernement. Le ministre , Franck Riester , a annoncé avoir été testé positif au coronavirus ,covid-19, lundi 9 mars .

Il a assuré cependant être en forme et reste actuellement à son domicile parisien.

Le ministre a été testé positive aujourd’hui après avoir présenté des symptômes , a précisé son cabinet.

Franck Reister avait passé plusieurs jours la semaine dernière à l’Assemblée nationale où plusieurs cas ont été confirmés, notamment au sein de la commission culture.

Les rassemblements de plus de 1 000 personnes sont désormais interdits

À la sortie d’un conseil de défense organisé à l’Élysée dimanche 8 mars , le ministre de la santé Olivier Véran, avait annoncé l’interdiction, à l’échelle nationale de tous les rassemblements de plus de 1 000 personnes, pour limiter la diffusion du virus dans la population. Les événements considérés comme utiles à la vie de la nation seront maintenus.

Le ministre avait précisé que l’objectif est de protéger les personnes les plus vulnérables. Il est recommandé d’éviter les visites aux personnes âgées, tout particulièrement celles des enfants de moins de 15 ans ou des personnes présentant des symptômes ou malades. Dans les établissements de santé, les visites sont limitées à une personne par patient. Les mineurs et les personnes malades ne doivent pas rendre visite aux personnes hospitalisées, y compris en maternité.

Le système de santé se prépare à faire face aux besoins à venir. Les établissements de santé et médico-sociaux anticipent le passage au plan blanc.

Les plans blancs et bleus pour les Hôpitaux et les EHPAD

Les plans Blancs pour les hôpitaux et cliniques et Bleus (pour les EHPAD, seront déclenchés par les directeurs des établissements de santé, en lien avec les Agences Régionales de Santé.  En anticipation des besoins à venir, la réserve sanitaire est mobilisée par les Agences Régionales de Santé qui en font la demande, en renfort des établissements de santé.

Afin de permettre la continuité des soins dans les services, dans le cadre de cette situation exceptionnelle, un décret va permettre de déplafonner les heures supplémentaires pour les professionnels de santé à l’hôpital.

Les professionnels de santé en ville seront les premiers acteurs de la gestion sanitaire lorsque nous serons au stade 3. Pour simplifier leur exercice et permettre l’accès des patients à un médecin en téléconsultation, un décret va assouplir les conditions de réalisation de la télémédecine.

L’obligation de passer par son médecin traitant est levée. Chaque patient pourra bénéficier d’une téléconsultation si nécessaire.

La France est actuellement au stade 2 de la gestion de l’infection au Coronavirus COVID-19. A ce jour, le virus est présent dans certains territoires et circule, même s’il n’est pas présent partout sur le territoire.

Dans certains départements où le virus circule et progresse avec beaucoup d’intensité, les mesures de stade 2 ont été renforcées et le dispositif de prise en charge sanitaire a été adapté.

« La priorité est de ralentir la circulation et la propagation du virus sur le territoire », souligne Olivier Véran et pour cela, la mesure la plus simple est la plus efficace est d’appliquer tous les gestes barrières .

Ces gestes vont permettre de réduire l’augmentation du nombre de cas, la transmission du virus et d’atténuer le pic épidémique.

 

 

 

Continue Reading

ACTU DU MOMENT

Facebook