Connect with us

France

Sept grandes entreprises françaises soupçonnées de discrimination à l’embauche selon l’origine maghrébine

Published

on

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

Air France, Accord Hôtel, Altran, Renault, Rexel,Arkema,et Sopra Steria.Ce sont sept grandes entreprises françaises, qui ont été soupçonnées de discrimination à l’embauche selon l’origine maghrébine.

C’était les résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’université de Paris- Est Créteil, entre octobre 2018 et janvier 2019, à la demande du gouvernement.

Le testing a été réalisé sur  plus de 10 000 candidatures envoyées à 40 groupes tirés au sort.

Dans les sept entreprises pointées du doigt, on trouve qu’un nom à consonance française à 12,5% de chance d’obtenir une réponse positive, contre 9,3% pour un nom à consonance maghrébine.Ce qui représente 25%  de chance en moins.

“Name and Shame”

Le gouvernement a utilisé la règle britannique ” name and shame”, “nommer pour faire honte”, pour désigner les mauvais élèves.

Parmi ces entreprises le groupe Accor, par exemple avait déjà été accusé de discrimination à l’embauche il ya trois ans après un testing.La société  avait alors promis une amélioration.

Six entreprises ripostent dans un communiqué conjoint vendredi 7 février. Elles expriment”leur profond désaccord et leur indignation face aux faiblesses manifestes de la méthodologie utilisée”.

Les ministères du travail, du logement et le secrétariat d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, ont présenté ces résultats  comme étant le ” plus grand testing jamais réalisé en France sur l’emploi”.

 

 

 

 

 

France

Près de 1200 plateaux-repas distribués par la mosquée de la paix à Nîmes depuis le début du Ramadhan en France

Published

on

By

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

En cette période marquée par la troisième vague de la pandémie de Covid-19 en France, le Ramadhan a débuté mardi 13 avril.

Et ,pour la deuxième année consécutive, les musulmans de France célèbrent ce mois sacré avec de nouvelles restrictions sanitaires.

Le contexte sanitaire n’a pas empêché, l’idée de partage , qui est au cœur du mois sacré du Ramadhan.

La mosquée de la paix à Nîmes, comme d’autres, à travers l’Hexagone, organise des distributions de plateaux -repas pour les plus démunis, de toutes confessions, croyants et non croyants, les étudiants, les familles dans le besoin, tous les jours.

“Grace aux dons des fidèles ainsi qu’aux fonds propres engagés par notre mosquée, a pu distribué, près de 1200  repas depuis le début du mois sacré”, explique le président de la mosquée de la paix Abdallah Zekri.

Photo du président de la mosquée Abdallah Zekri entrain de distribuer les repas à côté des fidèles

Il ajoute ” Certains fidèles livrent même des repas directement chez les chibanis qui vivent seuls.On est très heureux cette année, la générosité et la solidarité des commerçants du quartier de la ZUP sud à Nîmes sont au rendez-vous en pleine crise sanitaire de la pandémie du Covid-19 qui ne fait pas de distinction”.

“Plusieurs équipes sont mobilisés derrière les fourneaux pour assurer la continuité des repas durant tout le mois… nous les remerciant pour leur dévouement, Laaroussi, Houari, Khalfi et la liste est longue”, conclu Abdallah Zekri.

 

 

 

Continue Reading

France

Covid-19 : Emmanuel Macron s’exprimera mercredi soir à 20 heures

Published

on

By

Par Medianawplus

 

Le président de la République Emmanuel Macron, s’adressera aux français Mercredi soir à 20 heures, a annoncé l’Élysée.

Plusieurs scénarios sont à l’étude, fermer les écoles en avançant les vacances scolaires ? Étendre les mesures de freinage à d’autres départements ? Ou bien “pousser les murs” des hôpitaux en attendant l’effet des vaccinations ? Face aux critiques sur sa stratégie anti-Covid, et avec près de 5 000 patients “en soins critiques “, le chef de l’État Emmanuel Macron devra faire, mercredi 31 mars , des choix difficiles, lors du conseil de défense à l’Élysée, avant sa prise de parole.

 

Continue Reading

France

Ressortissents Anglo-algériens bloqués à Roissy: L’Ambassade d’Algérie reste sur ses positions et les passagers résistent

Published

on

By

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

Un groupe de  27 ressortissants Algériens résident en Grande Bretagne est actuellement bloqué, depuis trois semaines, à l’aéroport de Paris Roissy Charles de Gaulle.

Ces passagers en provenance de Londres,  et qui disposaient de billets de la compagnie Air Algérie et de réservations confirmées,  devaient regagner Alger via Paris.

Selon le communiqué de l’Ambassade d’Algérie à Paris, “les passagers avaient pourtant été informés, avant leur départ de Londres, de l’annulation de leurs billets d’avion Paris-Alger.”

“Et en dépit de cette notification, ils ont tenu à se déplacer à Paris les 27 et 28 février 2021.”

L’ambassade précise que «le consul d’Algérie à Créteil, en présence du représentant d’Air Algérie à Paris, a rencontré à plusieurs reprises, depuis le 2 mars 2021, certains membres de ce groupe pour échanger sur leur situation et la nécessité de retourner à leurs lieux de résidence en attendant la réouverture des frontières».

Medianawplus a pu interviewer l’un des passagers de ce groupe, vendredi 19 mars.Il nous décrit la “triste réalité” :

“Seuls quelques ressortissants ,disposant d’une messagerie électronique, avaient pu être informés de l’annulation de leurs billets . Les autres membres du groupe sont restés dans l’ignorance totale de ces nouvelles directives.

Arrivés à Paris  ils découvrent l’annulation de leurs billets”.

“Nous vivons depuis trois semaines dans la zone de transit du Terminal 2, dormant sur des sièges ou à même le sol… Voilà la triste réalité”.

Il indique que “Air Algérie  a pris en charge les frais de restauration des passagers durant la période du 28 février au 9 mars.Et depuis ,ils ne bénéficient d’aucune autre aide que celle offerte par des voyageurs tunisiens et d’autres.

Continue Reading

ACTU DU MOMENT

Facebook