Connect with us

France

Covid-19:Un Français de 60 ans est mort à Paris, deux nouveaux cas en France,soit un total de 17 personnes depuis le début

Published

on

Par Nawel Thabet / Medianawplus

Un homme atteint du coronavirus est décédé  la nuit dernière à la Pitié – Salpêtrière à Paris.

Il s’agit d’un patient Français âgé de soixante ans, un enseignant originaire de l’Oise.

En France c’est le deuxième décés  après celui d’un Chinois âgé de quatre -vingts ans survenu il y ‘ a deux semaines.

Trois cas confirmés dans la nuit du mardi au mercredi, soit un total de 17 personnes contaminées depuis le début de l’épidémie, dont deux morts.

Le coronavirus poursuit sa propagation à travers plusieurs pays dans le monde.L’organisation mondiale de santé L’OMS, s’inquiète et se dit n’est pas prête à faire face à cette pandémie.

Le directeur  général de la santé, Jérôme Salomon, avait annoncé , mardi 25 février , que  deux nouvelles personnes ont été testées positives au coronavirus en France.

Il s’agissait d’une femme revenue de Chine, hospitalisée à Paris, et d’un homme de retour de Lombardie, en Italie.

L’homme a été pris en charge en Auvergne- Rhône- Alpes.

La France ne comptait plus de nouveaux malades,  avant ces deux derniers cas recensés aujourd’hui nouveaux cas récents confirmés.Le covid-19, touche désormais plus d’une trentaine de pays.

La France se prépare à faire face à la propagation du virus,  juste après le déploiement d’un cordon sanitaire autour de onze villes, en Italie.

Pour le ministre de la santé Olivier Véran” il n’y a pas lieu de fermer les frontières …à l’heure actuelle ce serait disproportionné et inefficace”

“À ce stade, nous estimons dire qu’il n’y a pas lieu d’annuler, a priori, les grands événements publics,qu’ils soient de nature sportive ou culturelle. Mais, nous nous accordons la possibilité,de regarder  au cas par cas, chaque situation en fonction de l’évaluation que nous aurons de la part des autorités scientifiques et sanitaires”.

 

 

 

 

 

France

L’institut du monde arabe : Macron rend hommage au combat des grandes divas arabes d’Oum Kalthoum à Dalida

Published

on

By

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

 

Le président de la République, Emmanuel Macron, a rendu hommage, mercredi 30 juin,  à la splendeur des grandes divas arabes, qui incarnent la beauté, la poésie et l’émancipation, et touchent aujourd’hui encore le cœur de millions de gens à travers le monde.

Des icônes arabes, d’Oum Kalthoum à Warda al-Djazaïria, d’Asmahan à Fayrouz, de Laila Mourad à Samia Gamal, en passant par Souad Hosni, Sabah et Dalida. Elles furent les plus grandes artistes femmes de la musique et du cinéma arabe du XXe siècle.

Figures de proue d’un féminisme qui se confronte à des sociétés fondamentalement patriarcales, moteurs du rêve panarabique, porte-voix de l’indépendance et de la décolonisation.

 Jack Lang, président de l’IMA, a fait visiter l’exposition “Divas, d’Oum Kalthoum à Dalida”  ,au président de la République, Emmanuel Macron, en compagnie de son épouse Brigitte Macron. Les personnalités exceptionnelles mises à l’honneur dans cette exposition, des premières féministes égyptiennes à Oum Kalthoum, Asmahan, Warda, Fayrouz, et Dalida, sont des exemples très concrets, et plus que jamais d’actualité, de femmes puissantes prenant leurs destins en main pour s’émanciper.

Cette visite est intervenue, mercredi 30 juin,  à la marge du dîner d’ouverture à l’institut du monde arabe, du Forum “Génération Égalité”, organisé par ONU Femmes et coprésidé par la France et le Mexique. Ce forum – dont l’IMA est partenaire vise à promouvoir l’égalité femmes-hommes par des engagements concrets des États, des organisations et de la société civile.

Hasard de calendrier ou coïncidence avec le forum, ces femmes puissantes sont bien des exemples et des Symboles adulés dans les sociétés arabes d’après-guerre.  Ces icônes intemporelles, aux carrières exceptionnelles s’imposent du Caire à Beyrouth, d’Alger à Paris, incarnant une période d’effervescence artistique et intellectuelle, une nouvelle image de la femme, ainsi que le renouveau politique national qui s’exprime au début des années 1920, notamment en Égypte, jusqu’aux années soixante dix.

 

Jack Lang,  président de l’Institut du monde arabe à Paris, a estimé que cette “exposition met ainsi en lumière, à travers ces divas, l’histoire sociale des femmes arabes et la naissance du féminisme au sein de ces sociétés patriarcales, leur participation au panarabisme et aux luttes d’indépendance dans les contextes de la colonisation et de la décolonisation, et – avant tout – leur rôle central dans les différents domaines artistiques qu’elles ont contribué à révolutionner.”

Brigitte Macron “ces divas sont des modèles pour nous”

Dans une déclaration faite à nos confrères de ARAB NEWS, à la marge de la visite, la première dame Brigitte Macron a confie que ces divas sont “des modèles pour nous”

Elle a ajouté que les divas qu’elle connait le mieux sont Oum Kalthoum et Fayrouz  , qu’il lui arrive d’écouter de temps en temps

 

 

 

 

 

 

Les crédits photos : IMA / Alice Sidoli.

Continue Reading

France

Élections régionales et départementales: La participation s’élève à 12,22 % à midi

Published

on

By

Par Medianawplus

 

Une participation en baisse , ce dimanche 20 juin, à midi pour le premier tour des élections régionales et départementales en France.

Le taux de participation à 12h s’élevait à 12,22%, avec une démobilisation par rapport aux dernières élections.

En 2015 la participation s’élevait à la même heure à 16,27 %, lors des régionales.

Dans la même année, le taux de participation à 12h pour le 1er  tour des élections départementales était de 17,97%, selon les chiffres du ministère de l’intérieur.

Les spécialistes attribuent cette abstention en partie à la pandémie du Covid-19.

Les bureaux de vote sont ouverts depuis 8 heures, ce dimanche, 20 juin,pour recevoir 48 millions d’électeurs à travers tout le territoire français.

 

 

Continue Reading

France

Policière municipale grièvement blessée près de Nantes : Qui est l’attaquant au couteau?

Published

on

By

Par Medianawplus

 

 

Il était dix heures ce matin vendredi 28 mai, lorsque un homme pénètre  dans les locaux de la police municipale de la Chapelle -Sur-Erdre, prés de Nantes  et poignarde une policière puis se saisit de son arme de service.

Grièvement blessée, la policière de cinquantaine d’années a été transféré à l’Hopital. L’agresseur a pris la fuite avant d’être arrêter dans le village. Il a blessé deux gendarmes par balles. Il est décédé suite à ses blessures .

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin, a dévoilé l’identité de l’agresseur de  39 ans, ” Cet individu est Français né en France “,a précisé Darmanin lors de son déplacement sur place.

Il a ajouté ” il était connu de la justice , mais uniquement pour des faits de droit commun et n’avait jamais été condamné pour terrorisme”et ” Il voulait agresser des gendarmes “.

Le ministre a confirmé que l’homme ” avait été signalé pour sa pratique rigoriste de l’islam, pour radicalisation, pendant sa détention, en 2016. Il était inscrit au fichier des signalements de la prévention de la radicalisation à caractère terroriste FSPRT”.

“Il était reconnu, diagnostiqué comme schizophrène sévère, il avait un traitement médical.Il a été placé dés sa sortie de prison dans un appartement suivi par une association spécialisée afin de l’aider dans son suivi sanitaire”, a souligné Gérald Darmanin.

L’homme a été libéré au mois de mars 2021, après avoir purger une peine de huit ans d’emprisonnement.

Après l’attaque, toutes les écoles de ville ont été fermées, et les enfants mis en sécurité.Des commerces de la commune ont été fermés.

 

 

Continue Reading

ACTU DU MOMENT

Facebook