Connect with us

France

Coronavirus: 1191 cas confirmés en France et 21 morts

Published

on

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

 

Ce lundi 9 mars, la France compte désormais  1 191 cas confirmés. Deux personnes supplémentaires sont décédées, en Corse et Auvergne-Rhône-Alpes, portant à 21 le nombre de personnes décédées, selon le dernier bilan du ministère de la santé.

Les rassemblements de plus de 1 000 personnes sont désormais interdits

À la sortie d’un conseil de défense organisé à l’Élysée dimanche soir , le ministre de la santé Olivier Véran, avait annoncé l’interdiction, à l’échelle nationale de tous les rassemblements de plus de 1 000 personnes, pour limiter la diffusion du virus dans la population. Les événements considérés comme utiles à la vie de la nation seront maintenus.

Le ministre avait précisé que l’objectif est de protéger les personnes les plus vulnérables. Il est recommandé d’éviter les visites aux personnes âgées, tout particulièrement celles des enfants de moins de 15 ans ou des personnes présentant des symptômes ou malades. Dans les établissements de santé, les visites sont limitées à une personne par patient. Les mineurs et les personnes malades ne doivent pas rendre visite aux personnes hospitalisées, y compris en maternité.

Le système de santé se prépare à faire face aux besoins à venir. Les établissements de santé et médico-sociaux anticipent le passage au plan blanc.

Les plans blancs et bleus pour les Hôpitaux et les EHPAD

Les plans Blancs pour les hôpitaux et cliniques et Bleus (pour les EHPAD, seront déclenchés par les directeurs des établissements de santé, en lien avec les Agences Régionales de Santé.  En anticipation des besoins à venir, la réserve sanitaire est mobilisée par les Agences Régionales de Santé qui en font la demande, en renfort des établissements de santé.

Afin de permettre la continuité des soins dans les services, dans le cadre de cette situation exceptionnelle, un décret va permettre de déplafonner les heures supplémentaires pour les professionnels de santé à l’hôpital.

Les professionnels de santé en ville seront les premiers acteurs de la gestion sanitaire lorsque nous serons au stade 3. Pour simplifier leur exercice et permettre l’accès des patients à un médecin en téléconsultation, un décret va assouplir les conditions de réalisation de la télémédecine.

L’obligation de passer par son médecin traitant est levée. Chaque patient pourra bénéficier d’une téléconsultation si nécessaire.

La France est actuellement au stade 2 de la gestion de l’infection au Coronavirus COVID-19. A ce jour, le virus est présent dans certains territoires et circule, même s’il n’est pas présent partout sur le territoire.

Dans certains départements où le virus circule et progresse avec beaucoup d’intensité, les mesures de stade 2 ont été renforcées et le dispositif de prise en charge sanitaire a été adapté.

“La priorité est de ralentir la circulation et la propagation du virus sur le territoire”, souligne Olivier Véran et pour cela, la mesure la plus simple est la plus efficace est d’appliquer tous les gestes barrières .

Ces gestes vont permettre de réduire l’augmentation du nombre de cas, la transmission du virus et d’atténuer le pic épidémique.

 

 

France

Le ministre de la santé Olivier Véran : ” une quatrième vague épidémique dès la fin juillet en France “

Published

on

By

Par Medianawplus

 

Le ministre de la santé Olivier Véran a déclaré, dimanche 04 juillet sur Twitter qu’ une quatrième vague épédimique est possible dès la fin du mois de juillet en France “, après la progression rapide du variant Delta et le ralentissement de la compagne vaccinale.

Dans une série de messages partagés sur son compte Twitter le ministre de la santé Olivier Véran a tiré la sonnette d’alarme ” Depuis 5 jours , le virus ne baisse plus, il réaugmente.A cause du variant delta qui est très contagieux.L’exemple anglais montre qu’une vague est possible dès la fin juillet”

Dans un autre message partagé toujours sur Twitter, le ministre réitère ses appels à la vaccination ” Cette semaine , 4.1 millions d’entre vous ont été vaccinés en centre ou en ville , dont 1.2 millions pour votre première injection .Un record .Mais nous devons aller encore plus vite “, a insisté Olivier Véran.

Continue Reading

France

Martigues : des tags anti-musulmans inscrits sur le centre de formation Dar Ennour, annexe de l’Institut Al-Ghazali

Published

on

By

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

 Les musulmans de Martigues, à leurs tête Azeddine Djaghballou, ont été choqués ce dimanche 04 juillet, après la découverte des tags anti-musulmans sur  les murs, fenêtres, volets et poubelles du centre de formation des imams, “Dar Ennour ” , annexe de l’Institut Al- Ghazali de la Grande Mosquée de Paris.

“Musulman = porc”, “dehors les bougnoules”, ou encore des appels à la justice pour les victimes des attentats du Bataclan, de Nice ou Samuel Paty…

Pour le président du centre, Azeddine Djaghballou dans une déclaration à la presse locale ” La Provence ” ,”Nous restons paisibles car des choses plus graves se passent. Le bien-vivre ensemble reste notre objectif et ce genre de geste est celui d’une petite minorité.

De son côté, dans un communiqué,  le recteur de La Grande Mosquée de Paris Chems-eddine Hafiz  ” a déploré et  a condamné très fermement les tags abjects retrouvés ce matin sur les murs de l’annexe de notre institut de formation des imams à Martigues. Solidarité et unité face à de tels actes d’intolérance”

Il a qualifié ces tags ” racistes et anti-musulmans qui portent atteite aux étudiants appelés à devenir nos futurs imams de France et qui devant de tels actes ne renonceront pas à œuvrer pour l’unité de notre société et de notre pays”.

Le recteur a appelé  les fidèles à se rassembler le dimanche 11 juillet à Martigues à 14h30, ou il sera présent , pour soutenir les étudiants , les responsables et à la communauté musulmane de Martigues.

Ches -eddine Hafiz, ne cache pas son inquiétude de la montée des actes anti-musulmans en France et exhorte les autorités à renforcer ” de manière concrète et urgente “, la sécurité des lieux cultuels en France.

Le recteur a appelé  les fidèles à se rassembler le dimanche 11 juillet à Martigues à 14h30, ou il sera présent , pour soutenir les étudiants , les responsables et à la communauté musulmane de Martigues.

Ches -eddine Hafiz, ne cache pas son inquiétude de la montée des actes anti-musulmans en France et exhorte les autorités à renforcer ” de manière concrète et urgente “, la sécurité des lieux cultuels en France.

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmami, a apporté son soutien  au recteur de la Grande Mosquée de Paris ainsi qu’aux équipes de l’institut.En annoncant sur son compte Twitter, qu’une enquête a été ouverte et que ” tous les moyens de l’État ont été mobilisés pour retrouver les acteurs de ces actes “

 

Continue Reading

France

Élections régionales et départementales:Une abstention record de 67,05%

Published

on

By

Par Medianawplus

 

Le  grand vainqueur des élections régionales et départementales, ce dimanche 20 juin,  était : l’abstention de 67.05% , selon les sondages pour France télévision.

Cette abstention était de 50,09 % lors du premier tour des élections régionales de 2015, et de 53,67 % lors du premier tour des régionales de 2010.

 

Continue Reading

ACTU DU MOMENT

Facebook