le Parlement européen lève l’immunité de deux élus

Le Parlement européen a levé jeudi l’immunité de deux eurodéputés que la justice belge cherche à interroger dans le cadre de son enquête sur le vaste scandale de corruption qui secoue l’institution.

Les élus, l’Italien Andrea Cozzolino et le Belge Marc Tarabella, tous deux issus du groupe socialiste et démocrate (S&D), démentent toute malversation par la voix de leurs avocats et se disent prêts à répondre aux questions des enquêteurs.

Quatre personnes, dont une ancienne vice-présidente du Parlement, la Grecque Eva Kaili, démise de ses fonctions depuis que le scandale, souvent baptisé “Qatargate”, a éclaté début décembre, et l’ancien eurodéputé italien Pier Antonio Panzeri, sont détenues par les autorités belges pour des accusations de corruption et blanchiment en lien avec des pots-de-vin présumément versés par le Qatar et le Maroc afin de peser sur les décisions de l’assemblée européenne.

Pier Antonio Panzeri a accepté de collaborer avec les enquêteurs en échange d’une peine réduite. Eva Kaili rejette les accusations, tout comme le Qatar. Le Maroc s’est plaint de “harcèlement judiciaire”.

Le compagnon d’Eva Kaili, Francesco Giorgi, également en détention, a avoué avoir touché des pots-de-vin et a ajouté qu’il soupçonnait Marc Tarabella de recevoir de l’argent du Qatar, selon une source proche de l’enquête. Son avocat n’a pas fait de commentaire.

L’avocat de Marc Tarabella a déclaré que l’eurodéputé s’était rendu à deux reprises au Qatar en toute transparence, pour des visites destinées à défendre les droits humains, le droit du travail et la liberté d’expression.

Reuters

About b.Ghoufrane

Check Also

4 4 1683299507

Guerre Israël-Hamas : l’OMS exhorte Israël à renoncer à un assaut sur Rafah “au nom de l’humanité”

“Au nom de l’humanité, nous appelons Israël à ne pas aller de l’avant et à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS