PHOTO 2019 11 10 15 24 29

Les actes anti-musulmans augmentent en France de 53% et les menaces explosent

Photo de la marche contre l’islamophobie à Paris en 2019

 

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

Les actes anti-musulmans ont augmenté en France de 53%  et les menaces ont explosé de 79% durant l’année 2020.

235 actes ont été enregistré pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2020 contre 154 recensés l’année précédente.

Selon le dernier bilan de l’Observatoire National de lutte contre l’Islamophobie, adressé à la presse, jeudi 28 janvier, les régions les plus touchées par les actes anti-musulmans sont : l’Ile de France, la PACA et Rhône Alpes.

Les atteintes aux lieux de culte  et cimetières ont augmenté aussi de 35 % en 2020.

Cette hausse inquiète fortement,  Abdallah ZEKRI, Président de l’Observatoire National de lutte contre l’Islamophobie et délégué général du CFCM.

Il s’est dit préoccupé par le  « regard négatif  » porté par certains Français sur la religion musulmane.
Et précise « Si nous réfutons tout lien entre Islam et terrorisme, nous affirmons que la religion musulmane ne peut sécréter aucune force de violence et nous appelons à ce que notre religion et l’exercice de son culte soient considérés et traités avec les mêmes principes et règles qui régissent les religions et cultes historiquement installés en France. »

Pour Abdallah ZEKRI, « ces chiffres ne reflètent pas la réalité car beaucoup de responsables de lieux de culte ne souhaitent pas porter plainte, considérant, à tort ou à raison, que les enquêtes n’aboutissent que rarement. »

IMG 1621

Abdallah ZEKRI

Il explique également que  L’Observatoire National de lutte contre l’Islamophobie a été saisi par plusieurs Français de confession musulmane, des femmes et des hommes victimes de discrimination d’origine institutionnelle (dans l’enseignement, la police, les collectivités locales, la SNCF et même dans les organes de presse.

Par ailleurs, plus de 70 courriers de menaces et d’insultes, ont été reçu par le Conseil Français de culte musulman, ou, au domicile de responsables du C.F.C.M, dont des menaces de mort adressées directement au Président de l’Observatoire.

« C’est purement et simplement du racisme et le rejet d’hommes et de femmes qui ne souhaitent qu’une chose : être respectés. », s’exprime ,Abdallah ZEKRI.

Il conclut en dénonçant un « climat malsain » et « indigne » que nous vivons actuellement, il appartient à chaque responsable religieux, quelle que soit sa religion, de dénoncer le racisme, l’antisémitisme et l’islamophobie. ».

Il faut rappeler que le bilan des actes anti-musulmans, tombe en plein débat, sur le projet de loi de renforcement des principes Républicains à l’assemblée nationale,lundi 1er février.

 

 

 

 

 

 

 

About Nawel

Check Also

1 1464034 1

Macron annonce la mort de Abou Walid al-Sahraoui, chef du groupe État islamique au grand Sahara

vues: 42   Par Medianawplus   Le chef du groupe État islamique au grand Sahara, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS