Crimée : un pont stratégique en partie détruit par une explosion

Un véhicule piégé a explosé, samedi 8 octobre, et détruit en partie le pont de Crimée. Cette péninsule, annexée par Moscou en 2014, est une infrastructure stratégique et symbolique. Les voies routières et ferroviaires sont très endommagées. La Russie a ouvert une enquête.

Au petit matin, samedi 8 octobre, une énorme explosion secoue le pont de Crimée. Rapidement, les autorités évoquent un camion piégé. Les caméras de vidéosurveillance ont filmé l’attaque. Un train de marchandise s’embrase. Une partie de la chaussée est éventrée et s’est abîmée dans l’eau, le trafic routier et ferroviaire est totalement à l’arrêt. Dans le viseur des autorités russes, l’ennemi ukrainien, qu’elles suspectent d’être à l’origine de ces attaques.
Les Ukrainiens ont salué l’attaque avec enthousiasme

Car le pont est un axe stratégique. Il permet à la Russie d’avoir un accès direct vers la Crimée, annexée en 2014. L’ouvrage avait été inauguré en grande pompe par Vladimir Poutine en 2018, qui pour l’occasion s’était même mis au volant d’un camion. Depuis le début de la guerre, le pont permet aux Russes d’acheminer des combattants et du matériel. Il était l’objet d’une grande surveillance, notamment à l’aide de caméras, qui n’ont pourtant pas permis de déjouer l’attaque. Les Ukrainiens n’ont pas officiellement revendiqué l’attaque du pont, mais ils l’ont en revanche saluée avec enthousiasme.

www.francetvinfo.fr

About Nawel Thabet

Check Also

IMG 7552 scaled

Visite d’État de Xi Jinping en France : le Proche-Orient, l’Ukraine, l’urgence climatique, l’Économie et les droits de l’homme, abordés à l’Élysée entre Emmanuel Macron et son homologue chinois

Une visite très importante  avec des dossiers très sensibles sur la table. Le Chef de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS