Le Centre Culturel Algérien à Paris : Une sélection d’activités virtuelles pour maintenir le lien avec son public

Par Medianawplus

 

Le Centre Culturel Algérien renoue, en cette période sanitaire exceptionnelle, avec les activités culturelles virtuelles qui sont diffusées régulièrement sur son site Internet et partagées sur ses réseaux sociaux.
Le confinement de 2020 a permis au Centre de se réinventer afin de maintenir le contact avec son public qui a pu suivre, à ce titre, une programmation virtuelle riche en soirées musicales, conférences, expositions et autres visites virtuelles de certains sites de notre patrimoine national, à l’exemple du Palais du Bey et de Tiddis de Constantine.
Cette initiative qui a été bien accueillie, a été renouvelée cette année avec la mise en œuvre d’une programmation aussi riche que variée, dont une série de télé-concerts enregistrés sur la scène du CCA, à l’occasion du mois de Ramadhan.
Le concert de musique arabo-andalouse donné par l’artiste confirmée Samia Benchikh Abdennour a inauguré, jeudi 15 avril, cette série de soirées spécial Ramadhan. De la musique andalouse, nous sommes passés le 22 avril à un répertoire malouf avec Wassim El Kassantini, suivi, le 29 du même mois, d’un concert hawzi avec Hind Abdellali. Pour clôturer en apothéose cette sélection de concerts, Souad Aslan, artiste phare de la nouvelle génération du Sud Algérien, héritière de la tradition Gnawa, nous invitera le 6 mai à un voyage initiatique à travers la belle région de la Saoura. De bons et de beaux moments qui nous rappellent les inoubliables soirées organisées au Centre Culturel Algérien à Paris.
Le Centre propose, par ailleurs, un télé-concert du chanteur d’expression kabyle Malik Kazeoui et une visite virtuelle d’une exposition des élèves de l’atelier de calligraphie arabe relevant du CCA-Paris et dirigé par l’artiste calligraphe Abdelkrim Benbelkacem.

Partenaire de la 5ème du Festival Al Andalus organisé du 3 au 10 du mois en cours en 100% digital en raison de la situation sanitaire, le Centre Culturel Algérien partage avec ses abonnés et son public le programme de cette édition placée sous le label Entre l’Algérie et la France. Organisé par la jeune association DARD’ART de Montpellier, créée par de jeunes musiciens algériens amoureux de la musique andalouse, le Festival a donné lieu à six soirées musicales dont une a été enregistrée sur la scène du CCA-Paris et les cinq autres, en Algérie (Villa Abdeltif d’Alger, Théâtre Régional d’Oran et le Centre d’Etudes Andalouse de Tlemcen). Une conférence sur le thème La poésie andalouse chantée des origines à nos jour de l’écrivain et universitaire Saadane Benbabaali, a complété cette programmation.


Le CCA nous invite à suivre ses activités virtuelles sur son site web (www.cca-paris.com), sur sa Page Facebook (www.facebook.com/centreculturelalgerien.cca) et sur son compte Instagram (centreculturelalgeriennparis).

 

About Nawel

Check Also

France : Une pastorale jouée intégralement en langue basque met à l’honneur l’Émir Abdelkader

vues: 151 Par Nawel Thabet / Medianawplus   Une pièce théâtrale jouée et chantée en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS