Près de 1200 plateaux-repas distribués par la mosquée de la paix à Nîmes depuis le début du Ramadhan en France

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

En cette période marquée par la troisième vague de la pandémie de Covid-19 en France, le Ramadhan a débuté mardi 13 avril.

Et ,pour la deuxième année consécutive, les musulmans de France célèbrent ce mois sacré avec de nouvelles restrictions sanitaires.

Le contexte sanitaire n’a pas empêché, l’idée de partage , qui est au cœur du mois sacré du Ramadhan.

La mosquée de la paix à Nîmes, comme d’autres, à travers l’Hexagone, organise des distributions de plateaux -repas pour les plus démunis, de toutes confessions, croyants et non croyants, les étudiants, les familles dans le besoin, tous les jours.

« Grace aux dons des fidèles ainsi qu’aux fonds propres engagés par notre mosquée, a pu distribué, près de 1200  repas depuis le début du mois sacré », explique le président de la mosquée de la paix Abdallah Zekri.

Photo du président de la mosquée Abdallah Zekri entrain de distribuer les repas à côté des fidèles

Il ajoute  » Certains fidèles livrent même des repas directement chez les chibanis qui vivent seuls.On est très heureux cette année, la générosité et la solidarité des commerçants du quartier de la ZUP sud à Nîmes sont au rendez-vous en pleine crise sanitaire de la pandémie du Covid-19 qui ne fait pas de distinction ».

« Plusieurs équipes sont mobilisés derrière les fourneaux pour assurer la continuité des repas durant tout le mois… nous les remerciant pour leur dévouement, Laaroussi, Houari, Khalfi et la liste est longue », conclu Abdallah Zekri.

 

 

 

About Nawel

Check Also

Procès des attentats du 13 novembre : Les premiers mots de Salah Abdeslam glacent le tribunal

vues: 57 Par Medianawplus   Les  premiers mots de Salah Abdeslam, principal accusé,  lors de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS