Unknown 7

Madjid Mesaoudene « On ne voulait pas que le CFCM soit au cœur de la marche »

Par Nawel Thabet

Au lendemain de la marche nationale contre l’islamophobie organisée, dimanche 10 novembre à Paris, l’élu de seine -Saint-Denis,et, l’initiateur de cette manifestation Madjid Mesaoudene, est revenu sur l’ampleur de la mobilisation, dans une déclaration faite à Medianawplus.

« C’était une réussite et une marche historique »

« C’était une réussite et une marche historique sur la question de l’islamophobie, malgré les polémiques, qui veulent la salir. De toutes les  façons, il y’ a un objectif de minorer cette manifestation ».

Il confirme que la marche a réuni près de 40 voire 50ooo personnes, et qu’il  n’est pas surpris des sondages qui montrent deux ou trois fois moins.

Selon lui, « cette mobilisation a fait beaucoup de mal. »

PHOTO 2019 11 10 15 43 05

 

« Il y’ a un climat islamophobe. Il était question de le dénoncer. Mais  en aucun cas, il n’était question de banaliser la Shoah, » a réagit l’élu sur la polémique de l’étoile jaune.

L’usage de ce symbole était là pour « alerter l’opinion publique du mal quotidien que ressent le musulman en France, et c’était plus un hommage qu’autre chose, et les gens qui parlent de ça, se sont eux qui veulent salir la marche. »

images 17

 

« Le CFCM n’est pas représentatif de l’immense majorité des musulmans »

« Beaucoup de personnes de confession musulmane estiment que le Conseil Français du culte musulman CFCM, n’est pas représentatif de l’immense majorité des musulmans en France.Ils ne se reconnaissent pas dans ses positions. »

Il rajoute qu’il est vrai que le CFCM n’a pas été consulté.  » on ne voulait pas qu’il y ‘ait une récupération;et que le CFCM qui dialogue avec le gouvernement, soit au cœur de cette action, après la forte mobilisation de la société civile. »

« Par ailleurs et à aucun moment, les membres de cette instance, ne se sont manifesté, pour proposer leur aide ou acter leur présence . »

Par contre, certains d’eux avaient critiqué le mot d’ordre de cette marche.Ils sont intervenus sur plusieurs pour montrer leurs désaccord avec cette manifestation.

Pour rappel, Madjid Mesaoudene, est un conseiller municipal de Seine- Saint- Denis, en charge des questions d’égalité.C’est et figure très engagée contre le racisme et la discrimination. L’élu se bat pour la laïcité,et, surtout pour toute les libertés.

 

 

About Nawel

Check Also

IMG 5815 copie

Le franco-algérien,fondateur de RECYKIOSK, sauve une femme d’affaire d’une cyberattaque

vues: 239 Par  Nawel Thabet / Medianawplus   Un franco-algérien, fondateur de la société RECYKIOSK, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS