festival des epices 94

Indonésie : un 1er festival pour la reine des épices

Du 9 au 16 mai dernier s’est la tenue la toute première édition du Festival des épices indonésiennes à Paris en collaboration avec le Ministère du Tourisme et de l’Economie Creative d’Indonésie. Avec ce Festival, le gouvernement indonésien entend s’imposer sur les marchés français et internationaux et augmenter considérablement le marché de ses exportations.

Par Estelle Boutheloup / Medianawplus

festival des epices 4
50% des épices du monde proviennent d’Indonésie. Photo La Maison de l’Indonésie.

Noix de muscade, noix de bancoule, clou de girofle, poivres rares, curcuma, gingembre, cardamone, cumin, cacao, café, vanille, cannelle… Vous ne le savez peut-être pas mais 50% des épices du monde proviennent d’Indonésie : « noix de muscade et clou de girofle de Moluques, poivre blanc de Belitung – l’un des meilleurs au monde – curcuma de Java, vanille de Papouasie Nouvelle Guinée… Des épices de grande qualité grâce à leurs propriétés et à la richesse des terres volcaniques de la Ceinture de feu sur lesquelles elles poussent », explique Eka Moncarré, indonésienne et ancienne responsable de l’Office de Tourisme d’Indonésie en France.

Cependant relativement méconnues, même si l’Indonésie en est l’un des principaux producteurs au monde, les épices et la cuisine indonésiennes font l’objet depuis 2020 d’un programme de découverte lancé par le gouvernement en collaboration avec les entreprises et les habitants : l’Indonesia Spice Up the World (ISUTW). L’idée ? Promouvoir la qualité et amener les meilleurs produits (épices et herbes aromatiques) sur les marchés français et internationaux pour augmenter les opportunités d’investissement face à une forte demande : un programme qui vise ainsi à augmenter la valeur des exportations d’épices locales jusqu’à 2 millions de dollar d’ici 2024 avec 4 000 restaurants indonésiens à l’étranger. 

Un an pour la Maison de L’Indonésie à Paris

Ainsi, dans le cadre de cet Indonesia Spice Up the World, le Ministère du Tourisme et de l’Économie créative de la République d’Indonésie a mis en place la première édition du Festival Des Epices Indonésiennes auquel étaient invités des représentants d’écoles de gastronomie en France, chefs d’entreprises culinaires et de restauration en France, mais aussi chefs, détaillants, grossistes… À cette occasion, plusieurs évènements ont été programmés notamment à la nouvelle Maison de l’Indonésie ouverte par Eka le 18 mai 2022 dans le quartier Montparnasse à Paris (14e) : déjeuner privé avec les Top chefs VIP Français, conférence de presse, workshop business B2B, exposition photo de Alexis Berthonnet sur l’archipel Indonésien jusqu’au 7 juin 2023. « Une maison indépendante où tous les produits ont une traçabilité : je connais leur valeur, où ils ont été faits et je teste tout. Car il ne suffit pas de vendre ! Il faut aussi expliquer les produits et être utile à l’Indonésie par le commerce équitable. L’Indonésie ce n’est pas que Bali ! »

festival des epices 44 2
Parmi toutes les épices qu’elle utilise, la France est le premier pays occidental consommateur de noix de muscade. Photo La Maison de l’Indonésie

La Route des épices bientôt UNESCO ?

Avec 17 000 îles étendues sur 6 000 km de long (soit la distance entre l’Irlande et l’Ouzbékistan), 1700 éthnies et 750 langues, le plus grand archipel du monde a fait de sa diversité une grande force. « Si la Chine a la Route de la soie, l’Indonésie a, elle, la Route des épices, un des itinéraires les plus importants au monde. Itinéraire dont la richesse culturelle, l’influence exercée sur le peuple indonésien et les liens avec de nombreuses attractions touristiques font de cette Route des épices une candidate prête pour une inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO. » 

Depuis l’Antiquité, les épices sont acheminées jusqu’en Europe et utilisées dans beaucoup de nos plats. La Maison de l’Indonésie est l’occasion de découvrir chaque jour des spécialités de cette contrée lointaine comme les emblématiques bœuf Rendang (élu meilleur plat du monde en 2011 et 2017), Satay (petites brochettes cuites à la braise), la salade Gado-gado ou encore Nasi Goreng ou riz frit aux légumes et au poulet, mais aussi du café torréfié sur place, du chocolat et bien d’autres produits locaux. Une première étape dans ce voyage aux épices aux mille et une saveurs.

About Estelle Boutheloup

Check Also

L Assemblee nationale parlement francais president du parlement Paris juillet 2024 election

Yaël Braun-Pivet reconduite à la tête de l’Assemblée nationale après un vote serré

Dans un contexte politique tendu, Yaël Braun-Pivet a été réélue présidente de l’Assemblée nationale au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS