GDZj3rsWMAAvMtw 4
Gabriel Attal , Premier ministre à 34 ans

Remaniement : Gabriel Attal premier ministre à 34 ans

“Le Président de la République a nommé  Gabriel ATTAL Premier ministre, et l’a chargé de former un Gouvernement.”, a annoncé l’Élysée dans un communiqué.
À 34 ans,Gabriel Attal devient le plus jeune premier ministre de la cinquième République.Très présent , populaire et apprécié, il prend la suite d’Élisabeth Borne à Matignon.

Par Nawel Thabet / Medianawplus

Après des semaines de spéculations, c’est donc Gabriel Attal qui succède à Élisabeth Borne.Cette dernière a remis lundi 8 janvier , la démission de son gouvernement au Chef de l’État.
Une progression fulgurante! Gabriel Attal , est passé par le porte-parolat du gouvernement et les comptes publics puis au ministère de l’Éducation nationale avant d’arriver à la tête du gouvernement.

“Cher Gabriel Attal, je sais pouvoir compter sur votre énergie et votre engagement pour mettre en œuvre le projet de réarmement et de régénération que j’ai annoncé. Dans la fidélité à l’esprit de 2017 : dépassement et audace. Au service de la Nation et des Français.”, a écrit le Chef de l’État Emmanuel Macron sur le réseau social X.

À 5 mois des élections européennes et après une année 2023 marquée par un 49.3 sur la réforme des retraites et une loi controversée sur l’immigration. Gabriel Attal voit dans sa nomination un symbole “d’audace et de mouvement”.

Le Premier ministre français, Gabriel Attal, a promis de faire de l’école, l’une « des priorités absolues » de sa mission à la tête du gouvernement, au cours de la passation de pouvoir intervenue mardi dans la Cour de Matignon.
“J’emmène la cause de l’école avec moi”

Face à Élisabeth Borne, lors de passation du pouvoir, le nouveau chef de gouvernement a assuré qu’il emmenait « la cause de l’école » avec lui malgré son départ du ministère de l’Éducation nationale, qu’il dirigeait depuis juillet 2023.

Au-delà des sujets liés à l’éducation, Gabriel Attal a notamment évoqué « la maîtrise de l’immigration » ou encore « la santé » comme principales priorités de son action future au service des Français, après s’être félicité d’avoir interdit l’abaya en milieu scolaire en septembre dernier.

Pour le constitutionnaliste Benjamin Morel,interrogé par l’AFP, Gabriel Attal est le signe d’une “stratégie très offensive en vue des élections européennes” de juin, où l’extrême droite est donnée gagnante en France.
Gabriel Attal incarne “la jeunesse, l’ambition, ça évoque un peu en toile de fond le Macron du départ, un briseur de code”, selon le politologue Bruno Cautrès, même si sa nomination “ne réglera pas le problème de la majorité”, ni celui du “cap principal du mandat”, selon une du politologue Bruno Cautrès à l’AFP.
Réaction de la classe politique
La nomination du nouveau premier ministre, Gabriel Attal, a fait réagir la classe politique en France de tout bord sur les réseaux sociaux.
Jean Luc Mélenchon
“Attal retrouve son poste de porte-parole. La fonction de premier ministre disparaît. Le monarque présidentiel gouverne seul avec sa cour. Malheur aux peuples dont les princes sont des enfants.”, a écrit Jean Luc Mélenchon.
Olivier Faure
« Emmanuel Macron se succède donc à lui-même.Il faut que tout change pour que rien ne change… », a souligné le chef du parti socialiste.

Éric Ciotti

“Emmanuel Macron a choisi Gabriel Attal pour diriger le Gouvernement.La France a un besoin urgent d’action : elle a besoin d’une autre méthode. La communication permanente doit laisser place à une politique de clarté et de fermeté”, a réagit le patron des Républicains.

Jordan Bardella

“En nommant Gabriel Attal à Matignon, Emmanuel Macron veut se raccrocher à sa popularité sondagière pour atténuer la douleur d’une interminable fin de règne.Il risque plutôt d’emporter dans sa chute l’éphémère ministre de l’Éducation nationale…”,a exprimé le président du Rassemblement national.

Éric Zemmour

“Attal remplace Borne. Une macronienne est remplacée par un macronien qui va remplacer des macroniens par d’autres macroniens.Emmanuel Macron est une toupie : s’il arrête de tourner en rond, il tombe.”, a écrit Éric Zemmour sur X.

Marine Le Pen

“Que peuvent espérer les Français de ce 4e Premier ministre et de ce 5e gouvernement en sept ans ? Rien. Lassés de ce ballet puéril des ambitions et des egos, ils attendent un projet qui les remette au cœur des priorités publiques. Ce chemin vers l’alternance commence le 9 juin.”, a estimé Marine Le Pen.

 

About Nawel Thabet

Check Also

57CA01 OTR 447 scaled

La Grande Mosquée de Paris accueille la flamme olympique : un symbole d’unité et de diversité

Dans le cadre du Relais de la flamme olympique à Paris, la Grande Mosquée a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS