mW0uuQSiEpSMfUy5

Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky tempère ses propos ” je ne sais pas ce qu’il s’est passé en Pologne”

Après trois jours d’escalade verbale sur la nationalité du missile tombé sur le sol polonais mardi dernier, le président ukrainien Volodymyr Zelensky fait machine arrière en tempérant  ses propos, jeudi 17 novembre.

Par Medianawplus

Dans un communiqué, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a corrigé le tir, ce jeudi 17 novembre et a reconnu une incertitude sur l’origine de l’explosion d’un missile survenue en Pologne.

Convaincu que c’était “un missile russe  et après avoir contrarié le verdict de l’Otan, Volodymyr Zelensky déclare de” ne pas savoir” ce qu’il s’était passé ”

“Il est impossible d’affirmer quelque chose de très précis .. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé .. Nous ne savons pas avec certitude”, a-t-il précisé.

Zelensky accuse Moscou

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky  avait réaffirme que le missile ayant tué deux personnes dans un village près de la frontière avec l’Ukraine était russe,selon l’AFP.
Au Lendemain de la frappe, mardi 15 novembre, à quelques kilomètres de la frontière avec l’Ukraine, le président polonais juge “hautement probable” que le missile provienne de la défense ukrainienne.

Le président polonais juge ” hautement probable ” que le tir provienne d’une défaillance de la défense ukrainienne

Le président polonais Andrzej Duda, a jugé mercredi 16 novembre, ” hautement probable ” que le tir provienne d’une défaillance de la défense ukrainienne.”Rien n’indique qu’il s’agissait d’une attaque intentionnelle contre la Pologne”, a-t-il déclaré à la presse.
Il a ajouté “Il y a une forte probabilité qu’il s’agisse d’un missile qui a simplement été utilisé par la défense antimissile ukrainienne.. C’est probablement un accident malheureux, hélas”.
Pour l’Otan constate qu’il n y a pas eu une “attaque délibérée ” contre la Pologne.
Selon le secrétaire général de l’Alliance, Jens Stoltenberg. “Notre analyse préliminaire suggère que l’incident a été probablement causé par un missile de système ukrainien de défense anti-aérienne tiré pour défendre le territoire ukrainien contre les missiles de croisière russes”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Bruxelles.
Le ministère des affaires étrangères polonais avait confirmé qu’un “missile de fabrication russe ” a été tombé sur son sol”, selon l’AFP.

Deux missiles seraient tombés en Pologne, ce mardi 15 novembre.Le Conseil d’urgence de la sécurité nationale tient une réunion d’urgence.
Les autorités polonaises ont convoqué,une réunion d’urgence de son Conseil de sécurité nationale et de la défense.

La Russie nie toute implication
Dans un communiqué,le ministère russe de la Défense a nié que ses missiles aient traversé la Pologne. « Les déclarations des médias et des responsables polonais sur la chute présumée de missiles « russes » dans la région de Przewoduv sont une provocation délibérée afin d’envenimer la situation, peut-on lire. Aucune frappe sur des cibles proches de la frontière entre l’Ukraine et la Pologne n’a été effectuée par des roquettes russes. Les débris publiés par les médias polonais provenant de la scène dans le village de Przewoduv n’ont rien à voir avec des armes russes. »

Pour rappel, la Pologne est membre de l’Otan.L’article 5 du traité de l’Alliance nord-atlantique stipule que si un État membre est victime d’une attaque armée, les autres pays membres, considéreront que  cette attaque  est dirigée contre l’ensemble des membres et prendront les mesures nécessaires pour venir en aide au pays attaqué.

About Nawel Thabet

Check Also

le Parlement européen lève l’immunité de deux élus

Le Parlement européen a levé jeudi l’immunité de deux eurodéputés que la justice belge cherche …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
MEDIANAWPLUS
new