PHOTO 2024 02 17 00 49 26
Frédéric Colin, Antoine Jaffré, Robert Guettier, Dominique Darchis, Clémence Chéreau, Nathalie Pradel, Katy Auriau-Blateau, Adrien Laroche, Estelle Germonprez et Roland Louvet

JO 2024: découvrez les noms des porteurs de la flamme olympique et paralympique en Loir-et-Cher

La liste des porteurs de la flamme Olympique et Paralympique de Paris 2024, en Loir-et-Cher a été dévoilée par le Conseil départemental ce vendredi 16 février.

Par Medianawplus

Huit titulaires et deux remplaçants ont ainsi été désignés par le conseil départemental pour ouvrir la voie des Jeux. Ils seront au total 100 porteurs de la Flamme qui vont sillonner 7 villes  le 8 juillet prochain. Les porteurs iront à la rencontre des Loirs-et-Chériens avant de les remobiliser, le 26 août, à Blois, sur le chemin des jeux Paralympiques.
« Ces porteurs sont des citoyens ordinaires qui, sur proposition du conseil départemental, ont été sélectionnés pour leur engagement et leurs actions. Ils incarnent l’énergie du sport et des Jeux, du collectif et des territoires. Ils mettront en lumière la beauté des patrimoines naturel et culturel de notre département et porteront haut les couleurs de notre collectivité », précise Tania André, vice-présidente chargée de la vie associative, de la culture et des sports.

Les six éclaireurs du relais olympique :

Frédéric Colin
, 53 ans, standardiste au conseil départemental, non voyant : « Je ferai briller les Jeux parce que j’ai toujours pratiqué, dès mon enfance, le sport malgré mon handicap avec ma famille et mes voisins. »
Antoine Jaffré, 23 ans, agriculteur et jeune sapeur-pompier : « Je ferai faire briller les Jeux parce que je représente une génération ambitieuse qui se donne les moyens de réussir par le travail et l’abnégation.” Robert Guettier, 83 ans, président de l’Union Sportive Vendômoise Boxe : « Je ferai briller les Jeux parce que j’ai toujours pratiqué beaucoup de sports, attiré par les performances des grands champions d’alors. »
Dominique Darchis, 59 ans, bénévole engagée dans le monde du sport : « Je ferai briller les Jeux parce que je soutiens et fédère en toute humilité, les valeurs du sport et de l’olympisme. »

Clémence Chéreau, 19 ans, championne du monde junior vélo sur piste : « Je ferai briller les Jeux parce que j’ai choisi de me surpasser chaque jour pour porter les couleurs de mon pays au plus haut niveau. Je suis double Championne du monde Junior de cyclisme sur piste, et mon rêve est de performer aux Jeux Olympiques, un jour, à mon tour. »
Nathalie Pradel, 26 ans, pompier militaire sur la base aérienne 273 de Romorantin- Pruniers : « Je ferai briller les Jeux parce que je suis extrêmement fière de mon pays.En tantque femme pompier militaire, c’est un honneur de représenter d’une part mes collègues féminines et d’autre part les valeurs inhérentes à mon métier. L’équité, la fraternité, le mérite mais surtout le dépassement de soi sont ces valeurs que je souhaite relayer en portant cette flamme olympique. »
Katy Auriau-Blateau, 50 ans, remplaçante pour le relais olympique, marathonienne: «Je ferai briller les Jeux parce que j’aimerais faire connaitre au monde entier tous les bienfaits du sport. »

Les deux éclaireurs du relais paralympique :

Adrien Laroche, 28 ans, non voyant : « Je ferai briller les Jeux parce que j’adore les sports, que je les pratique (vélo, équitation, natation, course à pieds …) et que je les regarde : le tennis – ma passion – sans oublier le foot, le rugby, les matchs de l’ADA, la formule 1 …». Il sera assisté de Sandra Régent , directrice des Écuries de Chouzy.
Estelle Germonprez, 42 ans, fonctionnaire : « Je ferai briller les Jeux parce que porter la flamme paralympique est un honneur et une fierté en tant qu’ancienne sportive de haut niveau et bénévole assidue investie dans la vie associative.»
Roland Louvet, 59 ans, remplaçant pour les relais olympique et paralympique, ancien porteur lors de JO de 1976 à Montréal et bénévole associatif : « Je ferai briller les Jeux parce que porter la flamme dans le Loir-et-Cher, est une fierté que je partagerai avec le réseau de millions d’autres bénévoles méritants de toutes générations, disciplines ou conditions .»

Ce sont des personnes ordinaires qui font des choses extraordinaires, les porteurs individuels de la flamme ont en commun d’avoir des parcours de vie conformes aux trois énergies des Relais de la Flamme en faisant partie de ceux : qui font rayonner le sport et sa pratique,qui entreprennent, qui innovent, qui créent et qui incarnent l’excellence à la française,
dans tous les secteurs d’activité,qui s’engagent au quotidien pour une société plus solidaire, plus inclusive, plus durable, plus juste.

About Nawel Thabet

Check Also

Randa Baklouti @Image personnelle

Randa Baklouti veut faciliter la gestion des entreprises

Après avoir exercé pendant plus de quinze ans au sein d’entreprises et de cabinets d’expertise-comptable, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS