GH2CZ09XEAEnPYo

L’IVG est inscrite dans la Constitution française

Quarante-neuf ans après la loi Simone Veil relative à la légalisation de l’avortement, l’IVG est inscrite officiellement dans la constitution française ce lundi 4 mars 2024.
Par Nawel Thabet / Medianawplus

C’est historique selon les spécialistes. Le Parlement français s’est réuni en Congrès au Château de Versailles, pour voter l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution.
“Le Congrès a adopté le projet de loi constitutionnelle relatif à la liberté de recourir à l’interruption volontaire de grossesse”, a écrit le Sénat sur son compte X.
L’inscription a été adoptée avec 780 voix pour et 72 voix contre.
La France devient le premier pays au monde qui a décidé d’inscrire l’IVG dans la Constitution d’une façon officielle.

Le Chef de l’État Emmanuel Macron s’est félicité de cette entrée de l’IVG dans la Constitution.

“Fierté française, message universel… Célébrons ensemble l’entrée d’une nouvelle liberté garantie dans la Constitution par la première cérémonie de scellement de notre histoire ouverte au public”, a réagit sur son compte X.

Emmanuel Macron a donné “rendez-vous ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes.
8 mars 2024. 11h45, Place Vendôme. Cérémonie de scellement de la Constitution”.

Aussitôt votée, l’inscription du droit à l’interruption volontaire de grossesse dans la Constitution a été saluée par les associations féministes. Elles réclament néanmoins un accès moins difficile à l’avortement, et plus de moyens aux centres dédiés.
L’IVG dans la Constitution “s’inscrit dans une histoire de batailles de mouvement féministes depuis très longtemps… . Ce n’est pas le cas dans le monde”, ont-elles déclaré à la presse.
Trois associations féministes ont été réunies au Trocadéro, à Paris, pour suivre le vote des parlementaires au Congrès sur écran géant.
Un peu plutôt dans l’après-midi, le premier ministre Gabriel Attal avait prononcé son discours “Aujourd’hui, le présent doit répondre à l’histoire”.
Le Chef du gouvernement a fait applaudir Simone Veil et son combat pour la légalisation de l’avortement. “Nous avons une dette morale” envers toutes les femmes qui “ont souffert dans leur chair”, a déclaré Gabriel Attal, devant les députés et sénateurs réunis en Congrès au château de Versailles.
Il a ajouté “Nous sommes hantés par la souffrance et par la mémoire de tant et tant de femmes qui, des décennies durant, ont souffert de ne pas pouvoir être libres”, a-t-il insisté, se félicitant de “l’aboutissement d’un long combat”.

About Nawel Thabet

Check Also

L Assemblee nationale parlement francais president du parlement Paris juillet 2024 election

Yaël Braun-Pivet reconduite à la tête de l’Assemblée nationale après un vote serré

Dans un contexte politique tendu, Yaël Braun-Pivet a été réélue présidente de l’Assemblée nationale au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS