Le journaliste francais Frederic Leclerc Imhoff tue en Ukraine

Mort du journaliste français tué en Ukraine: la France ouvre une enquête judiciaire pour crimes de guerre

Par Medianawplus

 

La justice française a décidé d’ouvrir une enquête pour crimes de guerre suite à la mort du journaliste français Frédéric Leclerc-Imhoff, lundi 30 mai lors d’une couverture médiatique en Ukraine.Il couvrait le déplacement de civils à bord d’un bus humanitaire.

Le parquet antiterroriste a précisé que l’enquête a été ouverte pour des chefs “d’atteinte volontaire à la vie d’une personne protégée par le droit international des conflits armés, attaques délibérées contre les personnes qui ne prennent pas part directement aux conflits et attaques délibérées contre le personnel et les véhicules employés dans le cadre d’une mission d’aide humanitaire”.

“La mort de Frédéric Leclerc-Imhoff ,32 ans , journaliste de BFM tué ce jour alors qu’il couvrait une opération ukrainienne d’évacuation près de Severodonetsk, est profondément choquante. Je la condamne et présente nos condoléances à sa famille et à ses collègues”, avait déclaré la cheffe de la diplomatie française Catherine Colonna.

La France a  exigé qu’une “enquête transparente”  dans les meilleurs délais pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame.

Le président de la République Emmanuel Macron avait annoncé sur son compte Twitter, la mort du journaliste en Ukraine.

“Journaliste , Frédéric Leclerc-Imhoff était en Ukraine pour montrer la réalité de la guerre.À bord d’un bus humanitaire, aux côtés de civils contraints de fuir pour échapper aux bombes russes, il a été mortellement touché”, a écrit Emmanuel Macron.

Ce drame s’est produit  au décours de la visite de la ministre des affaires étrangères, Catherine Colonna, en Ukraine, lundi 30 mai.

 

About Nawel Thabet

Check Also

Fnjl8p5X0AAQFcV

25 000 travailleurs étrangers qui étaient en première ligne pendant le Covid-19, naturalisés français

Ils et elles sont des caissières, des professionnels de santé, des nounous, agents de sécurité …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
MEDIANAWPLUS
new