Réforme des retraites : la mobilisation ne faiblit pas à Blois

Les blésois opposants à la réformes des retraites ne désarment pas pour la septième journée de mobilisation nationale.Ils étaient quelques milliers à manifester ce samedi 11 mars sous un ciel pluvieux.C’est nettement moins que les 11.000 et 15.000 recensés lors de la sixième action de mardi dernier ou les records ont été battus à Blois.

Par Nawel Thabet / Medianawplus

Une faible participation a été observée ce samedi dans le cortège blésois pour la septième mobilisation nationale contre la réforme des retraites.
Malgré cette baisse, l’ambiance des organisations syndicales était bel et bien au rendez-vous, entre animation,pancartes, slogans et chansons.

IMG 0034 scaled
Crédit photo : Medianawplus

“Il faut qu’on prenne la main, il y a eu cinq réformes de retraites en dix ans et sept en vingt ans,et, c’est à chaque fois un peu plus..cette réforme est juste une progression vers la contre révolution conservatrice qui va nous prendre tous “, a martelé cédric, manifestant.

IMG 0064 scaled
Pour Florence Morit, assistante sociale au conseil départemental 41, cette réforme est “contre les femmes”.

IMG 0073 scaled
Crédit photo : Medianawplus

“Le gouvernement continu à maintenir son projet malgré le fait qu’on était 3 millions de personnes dans la rue mardi dernier..C’est le moment ou le gouvernement a choisi d’accélérer les débats et de couper cours à toute opposition..Nous on est là pour dire que 64 ans n’est pas possible comme l’âge de départ à la retraite”, a scandé Emmanuel Mercier, co- secrétaire départemental de l’FSU 41.

IMG 0074 scaled
Crédit photo : Medianawplus

De son côté, Aline Pasnon, co- secrétaire départemental de l’FSU 41,estime que “le président et le gouvernement jouent un jeu très dangereux sur le débat parlementaire qui ne pas avoir lieu ..C’est dangereux dans le sens ou l’anti -parlementalisme et l’anti-syndicalisme nourrit le Rassemblement National..Emmanuel Macron fait le nid de l’extrême droite en n’écoutant pas le peuple qui lui dit de retirer son projet de réforme des retraites”.

IMG 0092 scaled
Crédit photo: Medianawplus

Les syndicats donnent un nouveau rendez-vous mercredi 15 mars aux manifestants.Le cortège blésois partira du parc des expositions à 14H30.

Au niveau national, il y a eu 368.000 manifestants ce samedi 11 mars en France, selon le ministère de l’intérieur.
De son côté la CGT a annoncé plus d’un million de personnes dans les rues de 230 villes en France.

Les responsables syndicaux ont appelé Emmanuel Macron à “consulter le peuple” sur la réforme des retraites. “S’il est si sûr de lui, le président de la République n’a qu’à consulter le peuple. On verra la réponse du peuple”, a lancé Philippe Martinez, le leader de la CGT. “Sans doute qu’il faut aller vers une consultation citoyenne”, a estimé de son côté, Laurent Berger, son homologue de la CFDT.

L’examen de la réforme des retraites se poursuit au Sénat jusqu’à dimanche soir.les sénateurs de gauche ont accusé le gouvernement de “dévitaliser la fonction parlementaire”.
Vendredi 10 mars,le ministre du Travail Olivier Dussopt avait déclenché l’article 44.3, frère jumeau de l’article 49.3,l’arme constitutionnelle du vote unique,en une seule fois sur l’ensemble du projet de loi,avec l’assentiment de la majorité de droite.

About Nawel Thabet

Check Also

Mort de Nahel bilan insecurite et delinquance 2023 ministere de l Interieur

Insécurité et délinquance 2023 en France : la semaine de chaos urbain après la mort de Nahel a fait exploser les statistiques dans 800 communes

Le bilan statistique 2023 de l’insécurité et de la délinquance en France, publié ce jeudi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS