PHOTO 2024 02 03 00 06 07
Le préfet a échangé avec les représents de la FFNSEA 41 et des Jeunes Agriculteurs, devant la préfecture à Blois, ce vendredi 2 février.Crédit photo Nawel Thabet / Medianawplus

Colère des agriculteurs : les manifestants toujours mobilisés dans le Loir-et-Cher ..le préfet réunira les représentants lundi

Alors que la majorité des blocages ont été levés, au lendemain des annonces du gouvernement.Les agriculteurs de la FDSEA 41 et les Jeunes Agriculteurs (JA) du département de Loir-et-Cher se sont mobilisés devant la préfecture à Blois.
Plus de 40 tracteurs et des dizaines d’agriculteurs ont investi les abords de la préfecture de Loir-et-Cher, ce vendredi 2 février.

Par Nawel Thabet /Medianawplus

Après une action similaire menée par la coordination rurale la veille et du fumier déversé devant l’entrée de la Mutualité sociale agricole :la MSA. C’est au tour des représentants de la FNSEA 41 et des Jeunes Agriculteurs (JA) de poursuivre le mouvement et d’occuper le terrain dans le Loir-et-Cher.
Les agriculteurs du département 41 continuent à se mobiliser pour “signifier leur mécontentement” car “ils n’ont pas confiance” dans les annonces du gouvernement, lance un manifestant.
“On pense qu’il y a des revendications qui n’ont pas été satisfaites..”,explique -t-il.En pointant du doigt des mesures prises pour les “grosses exploitations”.
“Ce n’est pas pour les petits paysans qui ont des petits revenus”, souligne-t-il.

Tous veulent que la mobilisation soit maintenue jusqu’à ce que les annonces soient actées.

“On vient ici pour montrer qu’on est toujours présents” explique à Medianawplus une agricultrice.
“Le gouvernement nous a donné des paroles.Maintenant il faut des actes”, souligne-t-elle.

Le Préfet du Loir-et-Cher, Xavier Pelletier, est venu à la rencontre des manifestants accompagné du président du conseil départemental Philippe Gouet et du sénateur Bernard Pillefer . Près d’une heure d’échange entre les deux partis.Une réunion sera tenue dès lundi à la préfecture de Blois pour répondre aux problématiques qui sont évoquées : accompagnement,  simplification, contrôle,  empilement des réglementations, problèmes de rémunérations, les importations jugées trop nombreuses  ..l’ensemble de ces sujets sera mis sur la table puis transmis à Paris.

“Je ne veux pas qu’on loupe l’exercice”

À l’écoute des demandes des agriculteurs, ” Je n’ai pas de baguette magique..mais je vous propose un nouveau scénario qui place “le milieu agricole au cœur de la société”, annonce  Xavier Pelletier lors de son échange avec les manifestants devant les grilles de la préfecture.

“Je ne veux pas qu’on loupe l’exercice ..vous avez touché le cœur des français, l’agriculture d’hier n’est celle d’aujourd’hui..il faut que les marchés vous rendent le juste travail”.

“Je vous annonce l’organisation des “Assises de l’Agriculture ” dans le Loir -et-Cher prochainement, indique le préfet en ajoutant ” j’irai vous voir dans vos exploitations.. vous avez de la chance d’avoir un  ministre de l’agriculture loir-et-chérien, on peux compter sur lui pour venir voir ce qu’on fait”.

DSC 4680 scaled
Le préfet de Loir-et-Cher Xavier Pelletier échange échange avec les agriculteurs.Crédit photo Lucas Burault.

“La coupe est pleine, les belles paroles, on n’en veux plus, on veux des actes, on veux un calendrier “, scande Blondine, une agricultrice.

De son côté, François-Xavier Rone, céréalier à Villeromain, président de la FDSEA 41 a pris la parole avant l’arrivée du préfet pour expliquer aux manifestants les prochaines étapes , « Dès lundi, nous entamerons des discussions avec la préfecture concernant les annonces faites. Nous exigerons un calendrier précis et veillerons à son respect”.

Il est important de montrer à l’État notre détermination, bien que nous n’ayons pas encore eu à « montrer les muscles ». Nous souhaitons éviter toute forme de dégradation, car notre intention n’est pas de causer du tort. Nous croyons être un syndicat suffisamment raisonnable pour ne pas en arriver à de telles extrémités. Cependant, la motivation reste forte. »

DSC 4645 scaled
Les élus du département 41 sont venus à la rencontre des agriculteurs devant la préfecture de Blois.Crédit photo Lucas Burault

Jeanne Hermant, présidente des Jeunes Agriculteurs de Loir-et-Cher est revenue sur les différentes étapes depuis le début du mouvement « Nous sommes mobilisés depuis novembre, nous avons commencé par retourner les panneaux de manière pacifique sans pour autant être entendus. La semaine dernière, notre mobilisation s’est intensifiée sans interruption, soulignant la force de notre engagement. Nous espérons que l’État a pris bonne note de notre message et passera à l’action. Ce que nous demandons, c’est du concret. Après avoir entendu des promesses, il est temps de passer à l’action.”

About Nawel Thabet

Check Also

L Assemblee nationale parlement francais president du parlement Paris juillet 2024 election

Yaël Braun-Pivet reconduite à la tête de l’Assemblée nationale après un vote serré

Dans un contexte politique tendu, Yaël Braun-Pivet a été réélue présidente de l’Assemblée nationale au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS