PHOTO 2024 02 03 21 59 55
Les paysans mobilisés en Loir-et-Cher à Blois, samedi 3 février.Crédit photo Nawel Thabet/Medianawplus

Colère des agriculteurs :les membres de la Confédération Paysanne poursuivent leur mobilisation en Loir-et-Cher

Des annonces pas assez satisfaisantes!La confédération Paysanne n’est pas convaincue par les mesures annoncées par le chef du gouvernement Gabriel Attal.
“La Confédération Paysanne n’est absolument pas contente des mesures du gouvernement.On pense au contraire que c’est un recul pour la profession..Le mouvement n’a pas débuté avec les syndicats,il a démarré avec des éleveurs qui étaient en colère et dans la misère”, lance à Medianawplus, Élise Guellier, représentante de la Confédération Paysanne en Loir-et-Cher.

Ils étaient des dizaines avec des tracteurs à Blois dans le Loir-et-Cher, ce samedi 3 février, pour maintenir leurs revendications.

Par Nawel Thabet / Medianawplus

Les membres agriculteurs de la Confédération Paysanne en Loir-et-Cher ont investis les rues de Blois, ce samedi 3 février.Scandant leur mécontentement des mesures du premier ministre.
Contrairement aux autres syndicats qui veulent que les annonces se transforment en actes.Les manifestants qui ont répondu à l’appel syndical de la Confédération Paysanne, plaident un autre modèle agricole sous une agriculture paysanne afin de produire une alimentation saine qui respecte et conserve nos territoires.
Malgré la levée des blocages et l’ouverture de toutes les autoroutes, le chapitre de la crise des agriculteurs est  loin d’être fini.
PHOTO 2024 02 03 21 59 49 1

PHOTO 2024 02 03 21 59 57
Pour Élise Guellier, représentante de la Confédération Paysanne en Loir-et-Cher, les annonces du gouvernement ne concernent pas ces gens là.Tout est pour les gros producteurs.Elles favorisent l’agro-industrie, le business les fermes- usine.Et ce n’est pas du tout ce que nous défendons dans la Confédération paysanne.Nous, nous défendons un autre modèle agricole sous une agriculture paysanne pour produire une alimentation saine respectueuse de la santé, de nos terres”.
PHOTO 2024 02 03 21 59 57 1

PHOTO 2024 02 03 21 59 47

Contre le libre-échange

Plusieurs pancartes ont été portées par les manifestants qui revendiquaient l’instauration d’un revenu paysan, mais surtout la fin des accords de libres-échanges.
“À bas l’État , le libre échange et les phytos”, ont écrit les manifestants sur une pancarte.
PHOTO 2024 02 03 21 59 46
La Confédération Paysanne demande la suspension de tous les accords de libre-échange dont celui du Mercosur. Des accords responsables, selon les agriculteurs, d’une mise en concurrence déloyale avec d’autres pays qui ne respectent pas les mêmes règles qu’eux.
PHOTO 2024 02 03 21 59 49 4

Dans une antre pancarte les manifestants ont écrit :”Composter l’Élysée pour la biodiversité..Rompre avec le libre échange”

PHOTO 2024 02 03 21 59 57 3

 

About Nawel Thabet

Check Also

PHOTO 2024 03 25 12 47 55

Fondation du doute : Gilles Rion « Tant que l’art suscite quelque chose »

Depuis le mois de septembre 2024, Gilles Rion est le nouveau directeur de La Fondation …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS