Capture decran 2023 12 03 a 16.38.59

Comité Da Vinci, le nouveau tiers-lieu consacré aux métiers d’art en Touraine

Ce nouvel espace fondé par Arnaud Lebert, dirigeant de la prestigieuse Maison Roze, a été inauguré le 22 novembre dernier à Saint-Avertin. L’idée ? Valoriser les métiers d’art et l’artisanat d’excellence en région Centre-Val de Loire mais aussi traiter et « super cycler » les chutes et rebuts des artisans pour leur donner une seconde vie.

DA VINCI 07594
Arnaud Lebert lors de l’inauguration du tiers-lieux entouré de François BONNEAU, Président de la Région Centre-Val de Loire et de Jean-Louis Sureau Président du Campus Pat’MAT. Photo Comite Da Vinci.

« L’association est née sur des problématiques que Maison Roze rencontraient : transmission, promotion des savoir-faire… Alors je me suis dit, si moi j’ai des problématiques de ce genre, d’autres doivent aussi en avoir. » Sur ce, Arnaud Lebert, repreneur en 2018 de la plus ancienne manufacture de soie de France – Jean Rose rebaptisée Maison Roze –  imagine un tiers-lieu entièrement dédié aux métiers d’art et à l’artisanat d’excellence, le Comité Da Vinci. Du nom du génie italien « le meilleur pour incarner savoir-faire, ingénierie et maîtrise-d’art. »

Inauguré le 22 novembre en présence du Président de la Région Centre-Val de Loire, François Bonneau, de Jean-Louis Sureau, Président du Campus d’Excellence Patrimoines, Métiers d’Art et Tourisme (PatMAT), et de représentants de Tour Métropole Val de Loire, ce nouvel espace vise ainsi à valoriser et promouvoir les savoir-faire d’excellence et les métier d’art de la région par la transmission, la sensibilisation, l’échange d’idées et l’innovation mais pas que : « le site fonctionnera comme une pépinière avec un lieu de vie et de résidence. Il accueillera sur 1000m2 des ateliers, un espace de co-working, accompagnera les projets, identifiera des locaux disponibles et permettra une passerelle entre artisans, designers et le monde des apprentis, des entreprises, des acteurs locaux et le Campus d’Excellence Patrimoines Métiers d’Art et Tourisme (PatMAT). Nous devons être séduisants non seulement auprès des jeunes mais aussi des adultes. »

DA VINCI 07607
Ce nouvel espace situé tout près de la Maison Roze constituera un lieu d’échanges, de rencontres et d’innovation avec une inédite « Oubliéthèque ». Photo Comité Da Vinci.

Revaloriser les rebuts du luxe

Implanté à proximité de la manufacture Maison Roze, ce nouvel espace sera aussi un lieu de recherche sur les rebuts et les chutes des matériaux artisanaux, des métiers d’art et de l’univers du luxe (soie, cuir, métal, faïence, papier…) avec la création d’une « Oubliéthèque » comme source d’inspiration et de créativité : « On se doit de revaloriser les matériaux nobles. L’objectif sera donc, avec l’aide de Jean-François Bassereau, chercheur et professeur à l’Ecole des Mines de Saint-Etienne, à l’Université François Rabelais de Tours et à l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris, d’identifier et de trouver des solutions de valorisation via la science, les propriétés et les qualités techniques… » Un concept de « super cyclage » comme le nomme Arnaud Lebert, qui doit imaginer une seconde vie à ces matériaux et à ces matières sans pour autant toucher à leur forme et les déstructure. « Un Atelier Chantier d’Insertion s’inscrira aussi dans ce tiers-lieu : cette notion d’oubliés doit aussi permettre à des gens de s’en sortir et d’être accompagnés dans un projet professionnel via une démarche d’économie sociale et solidaire. »

Soutenu à hauteur de 60 000 € par la Région Centre-Val de Loire et Tours Métropole Val de Loire, le Comité Da Vinci abrite déjà quatre entreprises. Et bientôt plus ? Car depuis l’annonce de l’ouverture du tiers-lieux, Arnaud Lebert a reçu quelques propositions « des entreprises parisiennes qui veulent quitter l’Ile de France et s’installer ici, entreprises du secteur de l’ébénisterie, de la lutherie, de la création de luminaire… De prestigieux artisans renommés et déjà établis. » Des entreprises qui viendraient alors enrichir l’excellence régionale qu’incarnent l’Atelier d’Offard à Tours, l’atelier de restauration de voitures anciennes Auto Classique Touraine à Veigné ou encore la Faïencerie de Gien dans le Loiret. 

Plus encore ! Dans cette nouvelle dynamique, Arnaud Lebert ne s’interdit pas de voir plus loin. « Il faut savoir aussi s’ouvrir aux compétences qui existent chez nos voisins : il y a une petite production de soie en Tunisie, des talents de tissage et de céramique au Maroc par exemple… On n’est pas mauvais mais pas forcément les meilleures. »

Photo de Une : copie d’écran du site Internet du tiers Lieu Comité Da Vinci.

About Estelle Boutheloup

Check Also

Mort de Nahel bilan insecurite et delinquance 2023 ministere de l Interieur

Insécurité et délinquance 2023 en France : la semaine de chaos urbain après la mort de Nahel a fait exploser les statistiques dans 800 communes

Le bilan statistique 2023 de l’insécurité et de la délinquance en France, publié ce jeudi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS