IMG 5458 scaled
Crédit photo : Émilie Rencien

Emmanuel Macron à Vendôme:”les françaises et les français nous disent: on a les problèmes de l’école, la santé et le pouvoir d’achat”

Le Chef de l’État était ce mardi 25 avril, à Vendôme dans le Loir-et- Cher pour y parler de désert médical.Un déplacement sous haute sécurité. Un comité d’accueil l’attendait mais il a été tenu à bonne distance.
Le Chef de l’État a dressé le plan de santé du gouvernement prévu dans le cadre de la lutte contre les déserts médicaux ainsi que l’attractivité de la profession et de formation.

Par Nawel Thabet / Medianawplus

“Il faut regarder le cœur du sujet et la vie de nos compatriotes et pas le décor que certains veulent installer..il faut écouter les françaises et les français..ils veulent avoir de l’indépendance, l’attractivité, ils nous disent: on a les problèmes de l’école, la santé et le pouvoir d’achat “,répond Emmanuel Macron à une question des journalistes en off, à l’issue de son échange avec le personnels soignant à la maison de santé de Vendôme.
Pendant une demi-heure avec les journalistes qui couvraient ce déplacement, Emmanuel Macron a assuré ne pas se laisser impressionner par les concerts de casseroles. “Si je m’arrête et que je regarde le décor avec vous, ça ne va pas faire avancer le pays”, a précisé le chef de l’État.
Il se dit prêt désormais à payer le prix de son impopularité, “Mais moi je n’ai jamais présidé en regardant les sondages”.
Le chef de l’État a condamné, par ailleurs, les dernières manifestations contre des membres du gouvernement, comme contre la ministre de la Culture Rima Abdul Malak interpellée lundi par deux comédiennes sur la scène des Molière, ou contre le ministre de l’Éducation nationale Pap N’Diaye, de retour lundi soir d’un déplacement à Lyon, qui a été coincé dans son TGV à Paris Gare de Lyon, avant d’être exfiltré. “Il a été confronté à une situation qui n’est pas civique”, s’agace Emmanuel Macron,  : “Je n’ai pas le sentiment que vous ayez des millions de nos compatriotes dans les rues aujourd’hui”.

Lors de son déplacement, le Chef de l’État a dressé le plan de santé du gouvernement prévu dans le cadre de la lutte contre les déserts médicaux ainsi que l’attractivité de la profession et de formation.

La maison de santé pluridisciplinaire universitaire (MSPU) est une illustration concrète de lutte contre la désertification médicale. Composée de médecins, de sages-femmes ou encore d’infirmières, elle permet de renforcer l’accès aux soins sur le territoire. En étroite collaboration avec l’université de Tours, cette maison de santé forme également de jeunes médecins chaque année.

 

About Nawel Thabet

Check Also

Unknown 1

Paris 2024: un QR code pour les Jeux olympiques

Un QR code sera nécessaire pour rentrer dans les zones à restriction pendant les Jeux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS