F9TC 0CXAAAu1NX
Crédit photo : compte social X du président de la République, Emmanuel Macron

Guerre Israël-Hamas : Macron et Al-Sissi expriment “leur ferme opposition” à une offensive israélienne à Rafah

Lors d’un entretien téléphonique entre le président de la République Emmanuel Macron et son homologue Égyptien Abdel Fattah Al-Sissi, les deux chefs d’État ont exprimé “leur ferme opposition à une offensive israélienne à Rafah”.
Pour les deux dirigeants cette opération conduirait à une catastrophe humanitaire d’une nouvelle ampleur, ainsi qu’”à tout déplacement forcé de populations vers le territoire égyptien”.
Cela “constituerait une violation du droit international humanitaire” et ferait peser un risque supplémentaire d’escalade régionale, disaient les deux présidents selon un communiqué de l’Élysée.

Par Medianawplus

Le Président de la République Emmanuel Macron s’est entretenu par téléphone avec son homologue Égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, samedi 17 février 2024.
Les deux dirigeants ont exprimé “leur ferme opposition à une offensive israélienne à Rafah, qui conduirait à une catastrophe humanitaire d’une nouvelle ampleur, ainsi qu’à tout déplacement forcé de populations vers le territoire égyptien, qui constituerait une violation du droit international humanitaire et ferait peser un risque supplémentaire d’escalade régionale.”

Les deux chefs d’État ont insisté sur l’urgence de parvenir à un cessez-le-feu et à la libération des otages.Ils ont appelé le Conseil de sécurité des Nations unies à jouer son rôle .

Emmanuel Macron et son homologue Égyptien Abdel Fattah Al-Sissi,ont partagé “leur extrême préoccupation face à la dégradation de la situation humanitaire déjà catastrophique à Gaza et les entraves à l’acheminement de l’aide.”
Ils ont souligné “l’urgence d’augmenter drastiquement l’entrée de l’aide en faveur de la population de Gaza”.
Pour ce faire, “il est impératif de préserver le point de passage de Rafah, d’ouvrir le port d’Ashdod, une voie terrestre directe depuis la Jordanie, ainsi que tous les points de passage.”

Ils ont également marqué la nécessité de travailler à une sortie de crise et à la relance décisive et irréversible du processus politique, en vue de la mise en œuvre effective de la solution des deux États”.
Emmanuel Macron a fait part de la disposition de la France à y contribuer.

Le Chef de l’État a salué l’excellente coopération médicale franco-égyptienne et a marqué sa détermination à poursuivre nos actions pour répondre aux besoins humanitaires des Palestiniens.

About Nawel Thabet

Check Also

Moscou : l’État islamique revendique la fusillade qui a fait 40 morts et une centaine de blessés

Au moins 40 personnes sont mortes et plus de 160 autres ont été blessées vendredi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS