images 28

Sept grandes entreprises françaises soupçonnées de discrimination à l’embauche selon l’origine maghrébine

Par Nawel Thabet / Medianawplus

 

Air France, Accord Hôtel, Altran, Renault, Rexel,Arkema,et Sopra Steria.Ce sont sept grandes entreprises françaises, qui ont été soupçonnées de discrimination à l’embauche selon l’origine maghrébine.

C’était les résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’université de Paris- Est Créteil, entre octobre 2018 et janvier 2019, à la demande du gouvernement.

Le testing a été réalisé sur  plus de 10 000 candidatures envoyées à 40 groupes tirés au sort.

Dans les sept entreprises pointées du doigt, on trouve qu’un nom à consonance française à 12,5% de chance d’obtenir une réponse positive, contre 9,3% pour un nom à consonance maghrébine.Ce qui représente 25%  de chance en moins.

“Name and Shame”

Le gouvernement a utilisé la règle britannique ” name and shame”, “nommer pour faire honte”, pour désigner les mauvais élèves.

Parmi ces entreprises le groupe Accor, par exemple avait déjà été accusé de discrimination à l’embauche il ya trois ans après un testing.La société  avait alors promis une amélioration.

Six entreprises ripostent dans un communiqué conjoint vendredi 7 février. Elles expriment”leur profond désaccord et leur indignation face aux faiblesses manifestes de la méthodologie utilisée”.

Les ministères du travail, du logement et le secrétariat d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, ont présenté ces résultats  comme étant le ” plus grand testing jamais réalisé en France sur l’emploi”.

 

 

 

 

 

About نوال ثابت

Check Also

FS5KZScWQAI6Kaf

Elisabeth Borne nommée première ministre

Elisabeth Borne,  devient la deuxième femme nommée première ministre dans l’histoire de la cinquième République. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
MEDIANAWPLUS
new