PHOTO 2024 01 12 02 58 04
Des manifestantes lors du rassemblement contre le sexisme devant la préfecture de Loir-et-Cher à Blois.Crédit photo NT/ Medianawplus

Affaire Depardieu: des dizaines de personnes rassemblées devant la préfecture à Blois

À l’appel d’un collectif national des droits de femmes suite à l’affaire de Gérard Depardieu,une mobilisation a eu lieu devant la préfecture de Loir-et-Cher à Blois contre les violences sexuelles et sexistes, jeudi 11 janvier 2024.Des associations féministes, des partis politiques de gauche et des syndicats étaient présents.


Par Nawel Thabet / Medianawplus

“Gardez votre vieux monde! Nous en voulons un sans violences sexistes et sexuelles!”

Tel était l’appel à manifester d’un groupe d’un collectif national d’associations féministes, jeudi 11 janvier. Au niveau local, cet appel a été relayé par le collectif Droits des femmes 41,Planning Familial 41, Noustoustes 41, la CGT 41, la FSU 41 et Solidaires 41, auquel des dizaines de personnes ont répondu à ce rassemblement devant la préfecture à Blois malgré le froid.

Cette manifestation fait suite au soutien public du président de la République Emmanuel Macron, à Gérard Depardieu, visé par trois plaintes pour viol ou agressions sexuelles, ce que l’acteur réfute.
Le rassemblement dénonce les propos du président, à la télévision fin décembre.Sur le plateau de “C à vous” sur France 5,le Chef de l’État avait dénoncé “une chasse à l’homme”, rappelant l’existence de “la présomption d’innocence”.
Selon le président de la République, l’acteur Gérard Depardieu, “rend fier la France.”

PHOTO 2024 01 12 02 58 05 2
Un manifestant tient une pancarte lors du rassemblement contre le sexisme devant la préfecture de Loir-et-Cher à Blois.Crédit photo NT/Medianawplus

“Le président n’a pas eu un mot de solidarité a l’égard des victimes présumées et pas le moindre regard critique sur les propos et agissements répréhensibles relevant de la justice”, s’insurge le collectif dans son communiqué.

Une manifestante,chez le mouvement féministe Planning Familial 41, trouve que les propos du plus haut sommet de l’État sont choquants et demande à ce qu’on écoute les victimes :“Ce choix assumé de se tenir du coté d’un auteur de violences, venant d’un Président de la République, garant des institutions, invalide la parole des plaignantes et entrave leur recours à la justice, anéantit leurs espoirs de reconnaissance du préjudice subi, contrarie leurs tentatives de reconstruction.”, a dit à Medianawplus cette membre de Planning Familial 41.

PHOTO 2024 01 12 02 58 05 4
Une manifestation contre le sexisme devant la préfecture de Loir-et-Cher à Blois.Crédit photo : NT/Medianawplus

Une autre membre du mouvement rajoute “bien sûr qu’il y a la présomption d’innocence, mais dans ses propos, à aucun moment Emmanuel Macron ne pense aux victimes.C’est inacceptable!Mais c’est important de se rassembler pour montrer qu’on ne se tait pas”.

De son côté, Christine Bariaud, Co-Secrétaire générale de la CGT 41,venue manifester,elle aussi, a rappelé les grands messages parus sur le texte national de contestation du collectif qui a appelé à ce rassemblement pour dénoncer le soutien d’Emmanuel Macron à Gérard Depardieu.

PHOTO 2024 01 12 02 58 05 3
Un rassemblement contre le sexisme devant la préfecture de Loir-et-Cher à Blois.Crédit photo NT/Medianawplus

Ces rassemblements ont été organisés dans une trentaine de villes en France dont Paris, Lille , Marseille, Toulouse et Blois.

PHOTO 2024 01 12 02 58 05 1

About Nawel Thabet

Check Also

L Assemblee nationale parlement francais president du parlement Paris juillet 2024 election

Yaël Braun-Pivet reconduite à la tête de l’Assemblée nationale après un vote serré

Dans un contexte politique tendu, Yaël Braun-Pivet a été réélue présidente de l’Assemblée nationale au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS