PHOTO 2024 04 16 10 05 56 4
Les Assises de l'Eau en Loir-et-Cher ont été ouvertes mardi 9 avril à Vineuil, par le préfet de Loir-et-Cher, Xavier Pelletier,au milieu, le président du Conseil départemental 41,Philippe Gouet , à gauche et le directeur général Martin Gutton de l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne à droite;crédit photo @Nawel Thabet/Medianawplus

Loir-et-Cher : les Assises de l’Eau affichent une volonté des acteurs pour préserver cette ressource et mieux la partager aux différents usages

Deux cents personnes ont été réunies autour de dix tables rondes, mardi 9 avril à Vineuil, lors de l’ouverture des Assises de l’Eau organisées par le préfet de Loir-et-Cher Xavier Pelletier.
Une seule volonté affichée est de travailler ensemble et de progresser sur la réflexion pour trouver les bonnes solutions aux contraintes inhérentes au réchauffement climatique.

Par Nawel Thabet / Medianawplus

Les Assises de l’Eau en Loir-et-Cher ont été ouvertes mardi 9 avril à Vineuil, par le préfet de Loir-et-Cher, Xavier Pelletier, le président du Conseil départemental 41,Philippe Gouet et le directeur général Martin Gutton de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne. Le mot d’ordre était de rappeler les principaux enjeux liés à la ressource en eau et aux milieux aquatiques au regard de l’effondrement de la biodiversité et du réchauffement climatique.
Tous les acteurs de la gestion de l’eau dans le département de Loir-et-Cher ont été réunis : collectivités, Élus, industriels, agriculteurs, communauté scientifique, associations et spécialistes de la ressource en eau. Ils ont été amenés à travailler ensemble pour préserver la ressource en eau et mieux la partager aux différents usages dans le département.

Pour Xavier Pelletier, l’initiateur de ces Assises de l’Eau, un seul objectif est dans le viseur, celui de “bâtir un territoire durable, afin d’intégrer les contraintes inhérentes à l’évolution climatique… Nous avons donc tous une responsabilité”, a-t-il martelé.
L’objectif de ce rassemblement était de partager le constat scientifique et d’initier les échanges entre les différentes parties prenantes à travers les dix tables rondes animés par les acteurs réunis lors de ces Assises de l’Eau.

Dix thématiques ont été évoquées : Connaissance et gestion patrimoniale : petit cycle de l’eau, réutilisation des eaux non conventionnelles, sobriété des usages de l’eau dans l’industrie, sobriété des usages de l’eau dans les collectivités, adaptation au changement climatique et AEP, adaptation au changement climatique – sécurisation de la ressource, adaptation au changement climatique – évolution des pratiques agricoles, solutions fondées sur la nature – GIEP, adaptation au changement climatique – gestion des espaces verts et enfin, solutions fondées sur la nature – réduire le risque inondation.

Le préfet de Loir-et-Cher a mentionné, lors d’un point de presse en marge des Assises, la mobilisation des services de l’État et des Agences de l’Eau et le rôle des collectivités dans le grand cycle de l’eau, l’eau potable et l’assainissement.



About Nawel Thabet

Check Also

Image 1

Kylian Mbappé annonce son départ du PSG dans une vidéo postée sur ses réseaux sociaux

Sans surprise, le capitaine de l’équipe de France et la star du club parisien, Kylian …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS