PHOTO 2024 04 25 21 44 37
Affiche Artecisse_2024_web

Loir-et-Cher :retour aux sources pour le festival Artecisse

Pour cette 9e édition, le festival qui fait la part belle à l’art et au patrimoine naturel de la vallée de la Cisse reprend sa programmation initiale en concentrant ses événements sur trois week-ends du printemps. La source au fil de l’eau, au cœur des femmes, une effervescence artistique est un clin d’œil à ce retour aux fondamentaux.

Du samedi 27 avril au dimanche 12 mai 2024, ce sont pas moins de 13 événements qui animeront les villages de la vallée de la Cisse près de Blois, dans le Loir-et-Cher. Les artistes pour la moitié locaux et l’autre moitié extérieurs à la région Centre-Val de Loire présenteront leurs œuvres tantôt au bord de l’eau, tantôt dans des propriétés privées.
Le lancement de la saison débutera le 27 avril à Loisirs Loire Valley avec une exposition du Collectif Artecisse, accompagnée en musique. Le lendemain, place à une balade contée au cœur de la promenade des Rinceaux de Valencisse.
Le 1er mai, c’est une initiation au dessin buissonnier (à base de matériels naturels) sur une île de la Loire qui sera proposée. Sans citer le programme en entier, on notera le spectacle de la danseuse Julie Granger, Au cœur des arbres, et le vernissage de l’exposition Femme, vie, liberté de l’artiste-peintre et réfugiée iranienne Nino. Elle présentera ses œuvres le mercredi 8 mai à Loisirs Loire Valley, un peu avant un très beau concert donné par ses compatriotes Hura Mirshekari et Mobasher Babak Amir. « J’ai connu Hura et son mari par l’association des Artistes en exil à Paris.
À la base, elle est artiste-plasticienne mais chante depuis toujours. Lorsque nous avons entendu sa voix, nous avons été émus aux larmes. Je lui ai demandé pourquoi elle ne se produisait pas ? Elle m’a expliqué qu’en Iran, les femmes n’avaient pas le droit de chanter, son père le lui avait interdit. Hura a alors pris une autre voix artistique. Elle a réussi à venir en France grâce à la Cité internationale parce que son mari était professeur aux Beaux-Arts. Aujourd’hui, elle saute le pas et vient chanter », raconte Isabel Da Rocha, présidente du Festival ARTeCisse.
En mêlant l’art comme moyen d’expression et la valorisation du patrimoine local, les bénévoles du festival et les artistes souhaitent transmettre un message : celui de veiller à ce que leur nature, au propre comme au figuré, demeure toujours libre !

Émilie Marmion

About Nawel Thabet

Check Also

Image 1

Kylian Mbappé annonce son départ du PSG dans une vidéo postée sur ses réseaux sociaux

Sans surprise, le capitaine de l’équipe de France et la star du club parisien, Kylian …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS