IMG 8645 scaled
Le préfet, Xavier Pelletier a présidé mardi 21 mai,le Cybertour en Loir-et-Cher, au Carroir à La Chaussee-Saint-Victor, devant des élus loir-et-chériens concernés par la cybersécurité.Crédit photo Nawel Thabet / Medianawplus

Cybertour en Loir -et-Cher :sensibiliser les collectivités aux risques cyber..Une vigilance accrue pour les JO

Le préfet, Xavier Pelletier a présidé mardi 21 mai,le Cybertour en Loir-et-Cher, au Carroir à La Chaussee-Saint-Victor, devant des élus loir-et-chériens concernés par la cybersécurité.Un événement dédié à la sensibilisation des collectivités aux enjeux du numérique.Plusieurs points cruciaux ont été abordés,lors de cette rencontre.

Par Nawel Thabet / Medianawplus

Devant des élus loir-et-chériens concernés par la cybersécurité,le préfet a rappelé les chiffres alarmants des cyberattaques visant les collectivités territoriales.Entre janvier 2022 et juin 2023, l’ANSSI a traité 187 incidents cyber ayant infecté ces structures, soit une moyenne de 10 incidents par mois, dont 126 concernaient les communes et les EPCI à fiscalité propre.

Une Cible de Choix pour les Cybercriminels

“Vous, collectivités, êtes des cibles potentielles de cette cybercriminalité, qui sait parfaitement que vous détenez des informations sensibles. En pénétrant vos réseaux, il peut y avoir des utilisations frauduleuses qui peuvent aller très loin, avec les administrés comme victimes collatérales”, a averti Xavier Pelletier.

Une vigilance accrue pour les grands événements

Avec les élections européennes et les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris à venir, le préfet a insisté sur l’importance d’intégrer l’ensemble des dispositifs de cybersécurité proposés. “La France est particulièrement exposée en cette période, et il est crucial que vous puissiez vous prémunir contre ces menaces”, a-t-il déclaré.

Un Accompagnement sur mesure

Olivier Jouin, directeur du GIP-Recia, un centre de ressources pour le secteur public dans le domaine numérique, a souligné l’importance de se préparer dès maintenant. “Il faut faire des audits, avoir un délégué à la protection des données, utiliser des anti-virus, sauvegarder ses données dans le cloud et mettre en place des outils de surveillance”, a-t-il expliqué. Le GIP-Recia accompagne déjà 720 membres représentant plus de 980 collectivités et structures publiques dans leur transition numérique.

IMG 8602 scaled
Olivier Jouin, directeur du GIP-Recia, un centre de ressources pour le secteur public dans le domaine numérique, précise qu’il y a environ 25% des cyberattaques concernent encore les collectivités.Crédit photo , Nawel Thabet / Medianawplus

Les élus peuvent également faire appel à la gendarmerie pour un diagnostic initial. “Il y a beaucoup de prise de conscience, mais environ 25% des cyberattaques concernent encore les collectivités. Nous allons sur le terrain pour les accompagner dans cette transition cruciale”, a conclu Olivier Jouin.
Avec des risques cyber en constante augmentation, ces initiatives de sensibilisation et d’accompagnement sont essentielles pour prémunir les collectivités contre les menaces numériques et assurer la continuité de leurs services aux citoyens.

À Lire aussi:

Loir-et-Cher: “une mobilisation historique “des forces de l’ordre pour les JO avec un taux de présence de 100%

Le numéro Cyber réponse
0.805.69.15.05 à composer en cas de suspicion de cyberattaque, a également été communiqué.

About Nawel Thabet

Check Also

thumbnail 11

Objectif JO Paris 2024.. dans les pas de l’athlète Benjamin Pillerault

À 38 ans, Benjamin Pillerault touche du doigt ses premiers Jeux paralympiques ; ce passionné de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS