noname

Feux de forêt : le Centre-Val de Loire une zone à risques ?

Pour informer et sensibiliser le public aux risques de feux de forêt, Météo France a lancé en juin 2023 La Météo des Forêts. En Centre-Val de Loire, les forêts aussi sont vulnérables mais jusqu’à quel point ?

Capture decran 2023 08 14 a 16.24.37
Lancé en juin 2023, la Météo des Forêts, accessible via le site de Météo France, renseigne sur le niveau de risque de feu département par département. En 2022, 63 000 ha de forêts ont brûlé, 6 fois plus que la moyenne des dernières décennies selon la DFCI.

« Sècheresse de la végétation, vent, et température de l’air. Si ces trois éléments sont combinés selon la règle des Trois 30 – hygrométrie à moins de 30%, température à plus de 30°C, et vent à plus de 30 km/h – les conditions sont réunies pour déclencher un feu de forêt dans une zone à risque très élevé », explique Christophe Poupat, Délégué régional Centre-Val-de-Loire à l’Office National des Forêts. Et face aux changements climatiques, les phénomènes s’accélèrent rendant une bonne partie de la France métropolitaine plus vulnérable. Aussi, il y a 5 ans, Météo France a élaboré une prospective jusqu’en 2040 qui évalue le risque d’incendie à l’instant T. « Elle montrait que pour la Région-Centre Val de Loire, le risque serait équivalent à celui des Landes de Gascogne, c’est-à-dire un risque moyen. »

Bombardier d’eau en région Centre, une première !

Si 2023 est une année atypique sans canicules et sans incendies en Centre-Val de Loire, la région n’échappe pas pour autant aux périodes de sècheresses de plus en plus longues et récurrentes, comme en 2018, 2019, 2020 et 2022. « Nos forêts sont essentiellement des forêts de feuillus avec un quart seulement de résineux. Mais ce qui augmente le risque de feu ce sont ces sècheresses. Nous sommes dans la seringue et on avance… » Loin de la gravité des incendies des Landes, de Bretagne, ou du Maine et Loire, dans la région l’Indre a toutefois connu en 2022 plus de 130 départs de feu. « Mais nous sommes relativement passés entre les gouttes », poursuit Christophe Poupat, rappelant qu’en 2020, 200 ha de forêts ont brûlé dans le Loiret à Vienne-en-Val, et 40 ha entre Souesmes et Salbris en Sologne du Loir-et-Cher : « c’était la première fois qu’un bombardier d’eau intervenait en région Centre Val de Loire depuis la base de Châteauroux. »

Des sinistres qui ont poussé le Loiret, le Loir-et-Cher et le Cher à mettre en place en mai dernier un dispositif commun de surveillance, dans le cadre du Fonds Vert, relatif à la lutte contre la crise climatique, et à la prévention des risques d’incendie de forêt et de végétation. Ce groupement de commande interdépartemental doit ainsi protéger le massif forestier de la Sologne et 122 communes sur plus de 346 000 ha, dont 89 000 ha dans le Loiret.noname 1

 

9 départs de feu sur 10 d’origine humaine

Si les agents de l’ONF (Office National des Forêts) et du SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) ont leur propre outil professionnel d’évaluation et de prospective, le grand public a désormais la Météo des Forêts. Créé et diffusé sur Internet par Météo France, avec l’appui du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, depuis le 1er juin 2023, ce nouvel outil informe et sensibilise les Français sur le niveau de danger de feu des massifs du territoire. « Il faut marteler !, rappelle Christophe Poupat. Neuf fois sur dix, les départs de feux sont d’origine humaine. Ce qui ne veut pas dire volontaires, la plupart sont déclenchés par imprudence ou accident ». 

Ainsi, chaque jour une carte permet de consulter le niveau de danger de feu par département sur 3 jours avec une graduation d’échelle : vert pour un risque faible, jaune pour un risque modéré, orange pour un risque élevé et rouge pour un risque très élevé. L’idée ? Faire adopter aux Français les bons réflexes pour éviter les départs de feux chez eux comme en forêt. « En cas de fort risque, il faut alors sortir l’humain des forêts. Les départements du Loiret et de l’Indre-et-Loire sont les deux seuls de la région Centre-Val de Loire à pouvoir mettre en place des arrêtés préfectoraux limitant les activités en forêt : exploitation forestière et agricole, balades… »

Outre une surveillance renforcée notamment par des moyens d’intervention pré-positionnés par les SDIS dans les massifs (camions et lances à incendie) pour intervenir plus rapidement, une page dédiée au Centre-Val de Loire a été lancée cette année. Conseils de prévention, attitudes et bonnes pratiques, chacun y trouvera les restrictions émises par arrêtés préfectoraux du Loiret et d’Indre-et Loire et les restrictions volontaires sur les forêts domaniales des 4 autres départements. Pour rappel, le non respect des consignes est passible d’une amende de 750€. 

* Vous assistez à un départ d’incendie, alertez en appelant le 112, le 18 ou le 114 (personnes malentendantes).

 

Crédit Photo de Une ONF-DFCI.

About Estelle Boutheloup

Check Also

52CA04 OTR 6414 scaled

Retour sur le passage de la flamme olympique en Loir-et-Cher en images :

Retour sur l’étape n°52 du passage de la flamme olympique en Loir-et-Cher en images : …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS