IMG 3359 scaled

Emmanuel Macron ” veillons à toutes les confusions..La République ne transige pas. Nous serons impitoyables face aux porteurs de haine”

“Veillons à toutes les confusions, dans une époque où les uns préfèrent rester ambigus sur la question de l’antisémitisme, par souci de flatter de nouveaux communautarismes, et les autres qui prétendent soutenir nos compatriotes de confession juive en confondant le rejet des musulmans et le soutien des juifs”,a déclaré Emmanuel Macron lors de son discours devant le Grand Orient de France,principale obédience française de francs-maçons, mercredi 8 novembre, à propos de l’antisémitisme qui “refait surface” en France, depuis le début du conflit entre Israël et le Hamas.
“Aujourd’hui l’antisémitisme refait surface (…) dans les mots, sur les murs. Il s’affiche sans crainte et sans honte. Et à cet égard, je veux ici être définitif.
“La République ne transige pas, ne transigera pas et nous serons impitoyables face aux porteurs de haine. Mais derrière cette haine antisémite,”La République ne transige pas et ne transigera pas. Et nous serons impitoyables face aux porteurs de haine”, a-t-il ajouté.
Le Chef de l’État a souhaité faire passer un message principal en mettant en garde ceux qui “prétendent soutenir nos compatriotes de confession juive en confondant le rejet des musulmans et le soutien des juifs” dans une allusion claire à l’extrême droite.
Le président de la République épinglé ceux qui “préfèrent rester ambigus sur la question de l’antisémitisme par souci de flatter de nouveaux communautarismes” visant, à gauche, La France insoumise.

“Là où l’antisémitisme entend s’installer prospèrent avec lui toutes les autres formes de racisme et de haine identitaire très rapidement”, a souligné Macron.

Une marche contre l’antisémitisme, se tiendra dimanche 12 novembre, à la suite de l’appel des présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. La Première ministre, Elisabeth Borne, a confirmé qu’elle s’y rendrait.

Emmanuel Macron a évoqué lors de son discours au Grand Orient de France “le lien vivant entre République et franc-maçonnerie” qu’il faut conserver comme doit demeurer le lien entre République et religion”. “Car la loi de 1905 est loi de séparation et pas d’effacement”, a-t-il ajouté.

Le Chef de l’État s’est rendu au Grand Orient de France à l’occasion de la célébration des 250 ans de son appellation.Il a échangé avec plusieurs obédiences maçonniques notamment sur les sujets délicats de la fin de vie et de laïcité.
“Un déjeuner devrait aussi permettre d’aborder les questions de bioéthique et notamment « la question de la fin de vie et du projet de loi qui est en cours d’élaboration », avait souligné le conseiller du président de la République avant ce déplacement.

Emmanuel Macron est le troisième président de la République en exercice à se déplacer au Grand Orient de France, à Paris, après son prédécesseur François Hollande et Emile Loubet (1899-1906), a révélé l’Élysée à la presse.

L’occasion de sa venue est le 250e anniversaire du moment où les francs-maçons de la Grande Loge de France ont décidé de s’appeler Grand Orient, et le chef de l’État souhaite manifester la « reconnaissance de la République » à son égard, selon son entourage à l’Élysée.
« La franc-maçonnerie française a beaucoup œuvré à l’édification de la République, notamment la Ille République », a indiqué un conseiller aux journalistes.

Le Grand Orient « partage » la volonté du chef de l’État de préserver « l’unité nationale »

Emmanuel Macron avait alors dit vouloir « réparer » le « lien entre l’Église et l’État », « abîmé » notamment par le bras de fer sur le mariage homosexuel, des propos parfois considérés comme une entorse à la séparation de l’Église et de l’État.
Ce « malentendu » s’est « dissipé au fil du temps », a expliqué le conseiller présidentiel, estimant que le Grand Orient « partage » la volonté du chef de l’État de préserver « l’unité nationale » .

About Nawel Thabet

Check Also

Legislatives anticipees 2024 Blois Loir et cher France Taux de participation premier tour dimanche 30 juin vote legilatif scurtin

Législatives anticipées 2024: la participation atteint 59.39% , à 17 heures

La participation a atteint 59.39% , à 17 heures, en hausse de 20 points par …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS