IMG 9430 scaled

Au “Restos du cœur” de Tours : “la solidarité et l’amour au cœur de l’action”

Amira Mahfoudi / Medianawplus

 

Chaque samedi, les équipes des Restos du cœur sont au service d’une centaine d’étudiants venant de tous bords. Des paniers d’alimentation sont distribués mais également des moments de chaleur humaine entre bénéficiaires et bénévoles.

Au lancement de la campagne d’hiver, l’antenne tourangelle des Restos du Cœur est au rendez-vous pour distribuer des paniers-repas à cuisiner chez soi pour la population étudiante.
Samedi à 9h30, à trente minutes du début de la distribution, la file d’attente des étudiants occupe, dans le calme absolu, le trottoir de la rue de Febvotte. Les jeunes , sacs de course à la main, bonnet greffé sur la tête, écharpe autour du cou, les visages difficilement reconnaissables, attendent leur tour.
Pendant ce temps-là, à l’intérieur des locaux, les bénévoles installent la nourriture, vérifient leurs stocks et nettoient les lieux pour que tout soit impeccable à l’accueil des étudiants. Ils doivent bien écouter les instructions de Thierry La Fontaine, vice-président, de l’association départementale des Restos du Cœur d’Indre et Loire pour le bon déroulement de l’action.

IMG 9449 scaled IMG 9460 scaled

Les consignes du chef  aux bénévoles, en rappelant notamment, le message de la solidarité  que ces derniers transmeteront à leur tour ,à leurs visiteurs hebdomadaires.

« Nous veillons à ce que la distribution soit complète et tienne la semaine pour les étudiants. Elle très souvent composée, tout dépend des ramasses et des dons, de lait, protéines, plats cuisinés en conserves, produits frais, légumes et fruits frais, viennoiseries, pains et produits d’hygiène.» détaille Thierry Fontaine.

Depuis le début de la campagne hivernale, le nombre d’étudiants bénéficiaires, est d’environ 120 individus par samedi ,contre 55 étudiants en période estivale. Une grande partie d’entre eux sont de nationalités étrangères. Ils se trouvent parfois en difficulté financière, notamment pour ceux, récemment installés en France.

Aux Restos du cœur rien ne leur manque : des produits variés et adaptés aux habitudes alimentaires de chacun. Pour Catherine, bénévole et psychothérapeute, cet aspect multiculturel la fait voyager chaque semaine « je suis une personne qui aime voyager. Nous servons beaucoup d’étudiants, et comme je ne peux pas beaucoup me déplacer, c’est eux qui viennent vers moi,» confesse l’activiste. « Ici il n y a pas de jugement. Qui n’a pas connu d’accidents dans sa vie ? Même s’ ils viennent avec beaucoup d’angoisse, nous sommes là pour leur apporter le sourire ».
Il est 10h15, avec quelques minutes de retard et les ramasses qui arrivent entre-temps, les bénévoles chargés de la distribution échangent avec les gens et leurs proposent de quoi remplir leurs sacs. Imène, 19 ans, étudiante algérienne à Tours, bénévole au stand « petit-déjeuner » et en même temps qu’elle donne des sachets de madeleine, la jeune dit prendre du plaisir à donner de son temps : « ça me fait un bien fou de me sentir utile et d’aider mes pairs. J’adore revoir chaque samedi des personnes dont le sourire est contagieux et qui me demandent comment je vais » lance t-elle.« Il y a certains qui sont gênés, on comprend ça dans le regard. Nous sommes aussi là pour leur dire que demander l’aide n’est pas une honte », ajoute t-elle en souhaitant « bonne journée» à un jeune homme qui passent au stand des produits frais.

IMG 9461 scaled

Samia*, l’une des rares étudiantes qui a accepté de nous parler semble être : « je me sens vraiment bien, malgré mes difficultés financières, à chaque fois que viens. Comme si j’ai sur qui compter quand je tends la main », témoigne la bénéficiaire avec le visage qui rougit.
Si l’équipe fait en sorte que tout se passe en souplesse et que tout le monde en sort satisfait et content, les coulisses s’étendent sur tous les jours de la semaine : « Les denrées alimentaires sont livrées dans la semaine (lait conserves pain laitages…..), triées par date de péremption pour en mettre de côté au frais pour le samedi, » souligne le vice-président Thierry Fontaine. « De plus le samedi matin, nous avons mis en place une ramasse dans des grands magasins ( Leclerc drive la Riche, Grand Frais la Riche, Grand Frais Saint-Cyr-sur-Loire et Grand Frais Chambray)». « Cela nécessite deux bénévoles, un camion et un chauffeur. Tout un travail de fond pour obtenir tout cela» conclue-t-il.
A l’aide d’un logiciel informatique, les ressources et les charges sont comprises dans la validation ou non de l’inscription pour être bénéficiaire. Et cela, en fonction du barème déjà établi par les Restos du Coeur qui reste confidentiel.
Les étudiants rentrent chez eux avec les sacs remplis. “de quoi tenir toute la semaine”, les rayons se vident aussi, la distribution touche à sa fin, pour les bénévoles ,qui doivent nettoyer les lieux, et se dire, à samedi prochain.

Les Restos du Cœur ne fermeront pas leurs portes pendant les vacances de fin d’année qui arrivent à grand pas. Le planning restera le même avec les horaires habituels. Sauf : la distribution du vendredi 24 décembre , qui sera avancée au jeudi 23 décembre et pour les étudiants, la distribution du samedi 25 décembre sera avancée au vendredi 24 décembre de 10h00 à 12h00.

Contact : Les Restos du Coeur, 52 rue Febvotte, Tours-centre.

 

 

About Nawel

Check Also

IMG 8671

Covid-19 : suppression du délai de surveillance de 15 minutes pour les doses de rappel

Par Medianawplus   La campagne vaccinale contre le Covid-19, avance à  grands pas en France.Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS