N64Isv5T6cYf NuQ

Fusillade à Paris:Darmanin “le suspect a voulu manifestement s’en prendre à des étrangers”

Alors que le caractère terroriste n’a pas encore été retenu par les autorités, “nous sommes indignés face à cette situation”, a déploré Agit Polat, porte-parole du Conseil Démocratique Kurde en France (CDKF).

Par Medianawplus
L’organisation, qui regroupe vingt-quatre associations de la diaspora kurde sur l’ensemble du territoire hexagonal a appelé sur son compte Twitter à une manifestation ce samedi  24 décembre à 12h, sur la place de la République, à Paris.

Le ministre de l’Intérieur  Gérald  Darmanin, a déclaré que les “motivations exactes du tueur” ne sont pour le moment pas connues, il a néanmoins indiqué que le tireur présumé a “manifestement agi seul”.

“Il n’est pas sûr que le tueur qui a voulu assassiner ces personnes l’ai fait spécifiquement pour les Kurdes. Il a voulu manifestement s’en prendre à des étrangers”, a-t-il déclaré.

Le suspect, connu des services de police, ne l’était pas des services de renseignement, n’était pas fiché pour radicalisation et n’était pas un militant de l’un des groupuscules d’extrême droite récemment dissous, selon le ministre.

“Il n’est pas certain qu’il ait un engagement politique quel qu’il soit même si, manifestement, ses motivations étaient une attaque contre les étrangers caractérisée, mais ça, l’enquête judiciaire le confirmera”, a-t-il ajouté.

Macron dénonce une odieuse attaque

Pour le chef de l’État qui s’est exprimé dans un tweet, “les Kurdes de France ont été la cible d’une odieuse attaque au cœur de Paris”.

Emmanuel Macron a alors adressé ses “pensées aux victimes, aux personnes qui luttent pour vivre, à leurs familles et proches”.

L’attaque a visé un centre culturel Kurde.Selon les premiers éléments , le suspect est français , connu par les services de police pour deux tentatives d’homicide.

Le suspect a été interpellé par la police et placé en garde à vue.Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris , confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire pour des chefs d’assassinat , homicides volontaires et violences aggravées.

“Le motif raciste fait évidemment partie des investigations”

“Le motif raciste fait évidemment partie des investigations”, a précisé Laure Beccuau,procureure de Paris.
Le suspect, était sorti de prison le 12 décembre.

Il a déjà été arrêté il y a un an pour avoir attaqué des migrants, selon la procureure.

Le bilan de la fusillade qui a lieu peu avant midi dans le 10ème arrondissement à Paris, ce vendredi 23 décembre 2022, a fait au moins trois morts et plusieurs blessés.

Des coups de feu ont retenti dans la petite rue d’Enghien dans le 10ème arrondissement à Paris. Un homme âgé de 69 ans a tiré plusieurs coups de feu.

Selon les premiers éléments , le suspect est français , connu par les services de police pour deux tentatives d’homicide.L’attaque a visé un centre culturel Kurde.

Le suspect a été interpellé par la police et placé en garde à vue.Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris , confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire pour des chefs d’assassinat , homicides volontaires et violences aggravées.

About Nawel Thabet

Check Also

900

Sept enfants et leur mère décèdent dans l’incendie de leur maison dans l’Aisne

Sept enfants et leur mère sont décédées dans l’incendie de leur domicile de Charly-sur-Marne, dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
MEDIANAWPLUS
new