Unknown 75
Santé Publique France

Streptocoque A : 2 enfants et 1 adultes décédés et 8 autres toujours en réanimation en France

Face à la circulation des infections invasives à Streptocoque du Groupe A (IISGA), observée dans plusieurs régions en France, les autorités sanitaires alertent sur la gravité de la situation après le décès de deux enfants et un adulte parmi 11 personnes hospitalisés en réanimation au départ.
Par Medianawplus

Dans un courrier daté du 6 décembre, adressé aux professionnels de la santé,la direction de Santé Publique France a appelé à la vigilance et à suivre des recommandations bien précises pour faire face à cette situation.
Elle a précisé dans ce courrier, que Medianawplus a pu  consulter ; que ” plusieurs cas pédiatriques d’infections invasives à Streptocoque du Groupe A (IISGA), en nombre plus important qu’habituellement, ont été signalés dans différentes régions (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine) au cours des 15 derniers jours. Ces cas ont entrainé l’hospitalisation en réanimation d’au moins 8 enfants sans facteurs de risque identifiés, parmi lesquels 2 sont décédés. Trois cas adultes ont été signalés dont 1 est décédé”.
Santé Publique France, a souligné dans son courrier que plusieurs décès ont été enregistré hors Hexagone.Le Royaume-Uni a également signalé une recrudescence de cas ces derniers jours avec la survenue d’au moins 6 décès chez des enfants.

“Les résultats provisoires ,des investigations épidémiologiques menées par Santé Publique France et de caractérisation des souches par le Centre National de Référence (CNR) des streptocoques, suggèrent que ces cas n’ont pas de lien entre eux ,et, que ces signalements, ne sont probablement pas dû à l’émergence d’une souche plus virulente ,mais plutôt à une augmentation inhabituelle du nombre de cas, en lien avec des souches différentes.”, a précisé Santé Publique France.

Le même constat a été observé par certains professionnels de santé de réanimation et des urgences pédiatriques, avec “le signalement d’une recrudescence de formes graves et de décès (laryngite/pleuropneumopathies, arrêts cardio-respiratoires inexpliqués brutaux évocateurs de chocs toxiques streptococciques) consécutifs à une infection à streptocoque A, chez plusieurs enfants, depuis quelques semaines”, a indiqué Santé Publique France dans son courrier.
Des recommandation à suivre pour les professionnels de santé:

Des recommandations ont été donné aux professionnels de santé pour les inciter à être vigilants en attendant de préciser cette situation.Tout en rappelant a leurs patients l’importance des mesures barrières en cette saison hivernale.
Il est important de signaler sans délai à l’ARS tout cas d’infection invasive à streptocoque A grave (c’est-à-dire nécessitant l’hospitalisation), en envoyant systématiquement au CNR les souches ou prélèvements positifs de cas d’infections invasives à streptocoque du groupe A.

Le médecin est tenu à Procéder à un Test Rapide d’Orientation Diagnostique (TROD) “Streptocoque A”,devant une angine et à un prélèvement de gorge devant un tableau clinique de scarlatine, en cas de TROD négatif. La scarlatine constitue la forme bénigne d’une infection à streptocoque. C’est un diagnostic clinique et un TROD négatif ne suffit pas à exclure une infection à streptocoque A. Elles peuvent évoluer vers des formes plus sévères et parfois réanimatoires constituant le syndrome du choc toxique.
Envoyer systématiquement au CNR les souches ou prélèvements positifs de cas d’infections invasives à streptocoque du groupe A.
.

About Nawel Thabet

Check Also

ddddddqqqq

Conflit Israël-Hamas : un accord trouvé pour libérer 50 otages israéliens en échange de prisonniers palestiniens et d’une trêve à Gaza

Les premières libérations devaient être dans les prochaines 24 heures.Un accord a été trouvé pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
MEDIANAWPLUS